[Nintendo] Rhythm Tengoku (Update + Réécriture)

    Partagez
    avatar
    Haganeren

    Messages : 219
    Date d'inscription : 28/01/2016

    [Nintendo] Rhythm Tengoku (Update + Réécriture)

    Message  Haganeren le Jeu 22 Juin - 11:17

    Rhythm Tengoku



    Tout le monde connaît WarioWare, cet rassemblement de « micro-jeu » délirant servi au joueur à tambour battant était un des jeux les plus innovants de la Game Boy Advance. En général, quant un studio trouve une bonne recette comme ça, ils l'exploitent jusqu'à plus soif et ne font quasiment que ça.

    Pourtant, l'équipe de WarioWare ont réussi à trouver le temps pour un nouveau concept, tout aussi innovant : Un jeu de rythme.

    Wario Ware + Guitar Hero =

    Généralement un jeu de rythme construit le gameplay de son jeu principal en lui permettant énormément de possibiltiéssur lequel on colle des musiques en ajustant des timings de plus en plus délicat en fonction de la difficulté. Rhythm Tengoku prend alors une approche différente en donnant au joueur une grande quantité de mini-jeu musicaux simple, délirant et addictif. Donc une sorte de Guitar Hero où les règles changeraient à chaque chanson.

    Pour chaque mini-jeu/chanson sélectionné, le joueur devra d'abord passer par un tutoriel plus ou moins long dans lequel il apprend les commandes du jeu. Il faudra parfois battre la mesure et faire un rythme spécial à un instant donné, appuyer sur un bouton et rester appuyer jusqu'à un autre instant donné. Faire un rythme particulier dès que l'on entend une parole ou un son particulier. Ou appuyer sur le bouton correspondant lorsqu'on « entend » que c'est le moment.


    Frappez les pots en rythme!

    C'est dur d'expliquer finalement. Le premier jeu représenté sur l'image du haut est un excellent exemple, le joueur incarne une sorte de karateka. De temps en temps un pot de fleur volera vers lui et il faudra appuyer sur A au moment où il passe à coté du karateka pour l'envoyer balader.
    Le bruit du vase qui arrive ainsi que celui du karateka qui frappe s'incorporent tout deux dans la musique a un tel point que l'on a franchement l'impression de faire de la musique en cassant des pots de fleurs !

    Et c'est ça qui est génial ! Il y'a juste du rythme, absolument rien d'autres, du rythme et le bouton A et tout de suite on s'amuse, le jeu sort trois pot de fleurs d'un coup, sort des pots de fleur en contre temps. Et ça se renouvelle sans cesse au fil de la musique ! Une chanson n'est plus une œuvre à part du système de jeu que l'on peut « adapter » comme la majorité des jeux de rythme, cela devient un système en lui même pour lui donner encore plus de personnalité qu'habituellement !

    Bref, après tout ça, la musique s'arrête et une appréciation est donné au joueur. Globalement c'est « Recommence », « Ok » et « Excellent ». Si le joueur a « Ok » ou « Excellent », le mini-jeu suivant se débloque.

    Structure de la découverte

    Un point souvent critiqué de Rhythm Tengoku est que les jeux ne se débloquent qu'à la condition d'avoir, finalement, suffisamment réussi au jeu précédent. Sans cela, le joueur ne peut pas vraiment avancer. Par la suite viendra la possibilité de passer les différents jeux si le joueur y joue trop et se rate trop souvent. Toujours est il que le jeu propose une quatre à cinq jmini-eu d'une même série avant de les combiner dans un « remix ».

    Qu'est-ce qu'un remix ? Et bien une musique à part qui mélange les différents jeux d'une même série ! Ainsi on commence par casser des pots de fleurs, on continue le rythme en tapant des balles de baseball et on finit en dirigeant des morses et tout ça, totalement dans la musique ! Du pur délire !

    Le système d'évolution est donc assez « hardcore » au final. En fonction des épisodes, finir un jeu peut s'avérer excessivement difficile. La plupart du temps, on se croit juste incapable de faire un jeu tant on y est minable. Si vous réessayez, vous vous rendrez compte que vous y arriverez déjà beaucoup mieux au deuxième coup, sans que ça soit forcément explicable. Et ainsi de suite.
    Généralement on arrive à un mini jeu au bout du second/troisième essais je dirais. Même si on était sûr et persuadé que c'était bien trop dur pour nous !... Enfin pour les premiers épisodes en tout cas, les nouveaux sont clairement plus simple, encore plus pour les habitués !


    Petit à petit, tout les mini-jeux se débloqueront!


    Si la note est « Excellent », le joueur obtient une médaille. Le but sera bien sûr d'avoir une médaille à tout les mini jeux. De temps à autres se débloquera un défi « Perfect » au hasard parmi les jeux ayant une médaille. Comme son nom l'indique, cela consiste à refaire le jeu à nouveau mais sans se planter une seule fois et ce afin d'avoir le certificat de perfection sur ce mini-jeu en particulier.

    De la même façon enfin, certains mini-jeux réapparaîtront dans les dernières séries avec un challenge bien plus relevé. C'est souvent les meilleurs en plus. Chaque Rhythm Tengoku finit par une remix finale mélangeant pêle mêle la plupart (voir la totalité) des mini jeux présents dans le soft pour un final des plus éclatants !

    Du Training, de la variété et des bonus !

    Un passage plus ennuyeux des mini-jeux de Rhytm Tengoku est le fait qu'il y'ait toujours un entraînement avant de passer à la véritable musique du mini-jeu.
    C'est normal, le soft joue énormément sur la variété. La plupart du temps, il s'agira de timing à apprendre par cœur et à restituer. Il y'a également des fois où l'on doit rester appuyer sur un bouton. Une autre fois où on joue sur le relâchement de ce bouton, ou sur les 4 cotés de la croix directionnelle. Croyez moi, quelque soit l'épisode de la série auquel vous jouez, vous serez toujours amené à être surpris ! Chaque jeu est un concept en soi et même si on trouve des similitudes entre certains mini-jeux dans des opus différents, la plupart sont tout de même unique.

    Ce qui donne à cette série de jeu de rythme cette saveur si particulière est le fait que, justement, elle se focalise quasi-uniquement sur le rythme et en aucun cas sur les notes comme un Guitar Hero. Les jeux ont différentes notions de solfège à faire passer : Battre la mesure, jouer au bon moment, jouer en contre temps, tenir sur une certaine période avant d'arrêter. Ces notions extrêmement théoriques passent ici avec des singes, des oignons et autres joyeuseté débiles que le studio de Wario Ware aime tant préparer.


    Une balle apparait => Il faut la frapper. Tout cela dans un style de musique adapté et un environnement qui devient de plus en plus fou au fil de la musique !


    Enfin, un certain nombre de bonus vient s'ajouter au jeu initial. Exactement comme dans la série des Wario Ware. Il s'agit le plus souvent de jeux « infinis » ou de « bac à sable ». C'est à dire dans le premier cas d'un jeu, parfois sans mélodie directrice, dans lequel le joueur doit faire un maximum de score et dans le second, d'un jeu où genre chaque bouton est associé à un son et le joueur doit jouer avec, sans réel but. Certains apprécient et s'amuse dessus, d'autres en sont moins friand.



    Rhythm Tengoku


    Support : GBA
    Développeur : Nintendo
    Date de sortie : 2006
    Genre :Rhythm Game


    Le premier épisode de la série est sortit en 1998 sur Game Boy Advance, 3 ans après Wario Ware. Il a eu droit à énormément de prix stipulant qu'il s'agit d'une expérience inédite et diablement prenante.

    Rhythm Tengoku sur Game Boy Advance est un jeu avec encore moins de moyen que Wario Ware. Les situations sont simplistes et les jeux sont souvent très pauvres graphiquement. Malgré tout, un grand attrait est le fait que beaucoup des jeux ont des « surprises » pendant que l'on y joue. Des changements de sprites, des personnages apparaissant en arrière plan alors que l'on est concentré sur le rythme... Tout ça pour le déconcentrer finalement puisque la 99,9% des jeux peuvent se jouer sans même regarder l'écran. Simplement avec le son.

    Parlant du son, celui ci est bien sûr très soigné, allant jusqu'à proposer des voix pas dégueulasse pour un sou du tout dans une cartouche de Game Boy Advance ! Il y'a des musiques véritablement entraînante et que je téléchargerais bien à mon propre compte


    Dans le mini jeu « Bon Odori », il y'a un véritable chant avec dialogue sur GBA!


    La diversité de Rhythm Tengoku était déjà là, le jeu utilise souvent un unique bouton ou propose une dualité entre le bouton A et une direction quelconque de la croix dont on ce sert comme d'un bouton. Le jeu le plus complexe consistera à passer une balle entre trois personnages, Aka-chan, Au-ku et Kii Yan représentant chacun le bouton A, le bouton B et la croix directionnelle.
    Un autre jeu enverra des fourches pour dézinguer des bactéries sur les quatre directions de la croix directionnelle.

    Le premier épisode est bien entendu celui qui a lancé le plus de personnages récurrent. Il n'y en a pas tant que ça mais on en retrouve tout de même, tel le karatéka et le samouraï même si ce n'est pas assez pour faire un univers cohérent tel Wario Ware. Ce n'est clairement pas ce que tente de faire Rhythm Tengoku de toute façon.


    Nul besoin d'yeux pour que ce samurai découpe ses ennemis, le son suffit !


    Détail amusant,le jeu a également reçu une conversion Arcade. Oui, Nintendo qui fait de l'arcade avec Sega, ça n'était pas arrivé depuis F-Zero GX ! Les mini-jeux et donc la bande son sont exactement les mêmes que sur GBA avec des grosses touches et une grosse croix bien lumineuses. La borne propose même un mode deux joueurs sur certains jeux où les joueurs sont notés sur à quel point leur rythme est proche l'un de l'autre. Enfin, un mode « tempo up » joue les jeux à deux fois la vitesse régulière, un système qu'appréciera beaucoup les fans mais qui n’apparaîtra pas dans la série avant un bon bout de temps.



    Rhythm Tengoku Gold/ Rhythm Heaven/Rhythm Paradise


    Support : Nintendo DS
    Développeur : Nintendo
    Date de sortie : 2008
    Genre :Rhythm Game


    Une suite sur DS sortit deux ans après le premier opus. Il est dans l'optique du programme Nintendo « Touch Generation » utilisant le stylet pour le meilleurs...Et pour le pire.

    Le jeu se tient à la manière d'Hote Dusk, c'est à dire qu'il faut mettre les écrans à la verticale et jouer. Voilà qui change de la plupart des softs sortis sur la console ! Le jeu possède globalement deux grands moyens d’interaction. Le premier consiste à taper avec son stylet sur l'écran, le second est le « flick » qui consiste à faire glisser le stylet sur la surface de l'écran et à le relever au dernier moment.


    Le Ping Pong est constitué exclusivement de "flick"


    Ce second mouvement est celui qui me pose le plus de problème dans le jeu. Ok, on finit par s'y habituer et devenir un pro des « flicks » mais le premier épisodes avaient des contrôles extrêmement simple. A, c'est A. B, c'est B. La croix, c'est la croix. Rien de plus, rien de moins. Là, le flick, il y'aura bien des fois où cela ne fonctionnera pas ce qui rajoute une grande difficulté au jeu. Par ailleurs, j'ai l'impression que les appréciations des jeux sont beaucoup plus dures qu'auparavant. On remarque également la possibilité de sauter les jeux trop dur pour nous ce qui est une première dans la série. (Ou alors faut me dire où c'était dans le premier...)


    Faites le taire en restant appuyé sur l'écran avec votre stylet!


    Les situations sont ceci dit toujours aussi varié, le joueur a le quoi d'être surpris entre les jeux n'utilisant que le « flick » et ceux lui demandant d'appuyer pour ne PAS produire de son. J'ai cependant trouvé beaucoup moins de musique intéressante dans cet épisode. Non pas qu'il n'y en ai pas, ça serait malheureux, mais moins.

    Enfin celui ci a été sortis en dehors du cercle Japonais. La plus grande surprise est de voir certaines chansons avec voix traduite jusqu'en français... Pas forcément toujours pour le meilleurs d'ailleurs mais le jeu est globalement bien traduit à mon sens. A l'origine, les voix Japonaises devait être inclus dans les versions occidentales. Hélas, la mémoire limité de la cartouche n'a pas permis cela de se faire.





    Minna no Rhythm Tengoku/Rhythm Heaven Fever


    Support : Wii
    Développeur : Nintendo
    Date de sortie : 2011
    Genre :Rhythm Game


    Enfin en 2011 sortit le troisième épisode de la série. L'épisode Wii ne propose en rien une maniabilité basé sur le mouvement, sans doute jugé trop hasardeuse compte tenu des capacités effectives de la Wiimote mais se pose au contraire le challenge d'utiliser deux boutons uniquement pour tout le jeu. Globalement, l'action A et l'action A+B soutienne le jeu entier.


    Appuyez sur A au bon moment reste la principale action.


    Et à nouveau le jeu est absolument génial, remplis de situation burlesque avec ces deux petites actions. Des matchs de badminton dans le ciel aux pom pom girls dans la bibliothèque en passant par une interview hilarante et mémorable. Le jeu est plus joli, plus soigné, avec un univers bien plus fourni en détail mais n'a en rien perdu en délire, loin de là ! C'est d'ailleurs sans doute l'épisode avec les jeux et remixs les plus mémorables qui soit !

    Il y'a peu à dire sur cette version, elle se rapproche bien plus dans le délire que la version GBA et propose 12 séries de jeux dont les trois dernières sont des reprises des autres jeux en plus balèze au lieu des 10 habituels avec deux à quatre séries-reprises soit tout de même plus que d'habitude. Le principe est inchangé mais nous tenons là certainement l'épisode le plus aboutit de la saga. Certains remixs sont tout simplement des must have dans mon MP3 ! Oui, des musiques rythmé au son des ballons qui saute, des casserole qui s'éjecte, des battes de baseball qui frappe et des singes qui jouent du tambourin mais même !


    Vous n'avez aucune idée de comment ce truc peut être épique avec rien!


    La difficulté, bien que parfois assez sévère semble adoucis par rapport à la version DS ce qui n'est pas un mal et à nouveau, le joueur pourra se rendre dans certaines sessions pour quelques jeux bonus.... Moins que sur DS cependant et un en particulier manque par rapport à la version Japonause car reposant sur le principe de sketchs comiques très typique de là bas !

    A noter malgré ça que la localisation est tout de même pas trop mal et permet même de choisir la langue des voix pour mon plus grand bonheur ! C'est pas si souvent que Nintendo pense à ses fans comme ça ! Mais rien ne semble avoir été épargné pour ce mémorable opus qui fut sans doute le dernier grand jeu de la Wii.


    Surement l'un des meilleurs moments du jeu.



    Rhythm Tengoku: The Best Plus/Rhythm Heaven Megamix


    Support : 3DS
    Développeur : Nintendo
    Date de sortie : 2015
    Genre :Rhythm Game


    Dernier petit mot pour le dernier épisode de la série en date : Megamix ou The Best Plus dans la version originale. Sorti 4 ans après la version Wii ce qui.... devient le temps habituel entre deux épisodes avec la série.

    Nous avions déjà vu l'épisode GBA qui a instauré la recette, l'épisode DS qui expérimente avec et l'épisode Wii qui semble en être la version ultime. Comment faire mieux ? Et bien fort simple : Proposer une énorme compilation des meilleurs jeux de ces trois opus + une trentaine de nouveaux !


    Les nouveaux jeux n'ont rien à envier aux anciens, ils sont quasiment tous très très inspirés !


    On se retrouve donc avec ce qui doit sûrement être le meilleurs épisode de la série « par défaut » puisque non content d'avoir de la qualité possède l'immense quantité d'une certaine de jeu. Oh, c'est certain qu'il triche vu que la grande majorité existait avant mais pour un nouveau venu de la série c'est particulièrement intéressant ! Les nouveaux jeux sont d'ailleurs souvent très bons, entre un dynamique trio de chat, de la traduction d'un martien ou le drame d'un ourson fondant en larme, il y'en a pour tout le monde ! Seules les remixes ne semblent pas être au niveau de l'épisode Wii.

    A noter qu'encore une fois, le jeu se permet énormément de bonus, avec pas mal de jeux à acheter en plus de ceux déjà disponibles avec les pièces amassés en jouant aux jeux normaux ou les « rhythm ball » obtenus après certains challenges. Le joueur peut à nouveau choisir sa langue en terme de voix si il souhaite jouer avec les musiques originales japonaises mais aussi choisir de jouer avec le stylet si il le souhaite ! Sans cette option, tous les jeux DS sont jouable aux boutons à la place ce qui a tendance à marcher... Sauf pour quelques uns d'entre eux qui semblent vraiment plus plaisant avec la maniabilité originel.


    Retrouver les jeux GBAs est intéressant... Même si le coté un peu « graphismes dégeux » de l'épsiode originel me manque... Et puis, il y'a pas Bon Odori!


    Faute d'innover avec une grande quantité de jeu ou une maniabilité inédite, (Le jeu est tout de même jouable en relief... Si vous y trouvez un intérêt), Rhythm Paradise Megamix tente malgré tout de changer la formule en proposant une histoire dans son mode par défaut ! Oh, rien de bien compliqué, les dialogues sont peut être même un peu insipide pour une licence aussi délirante mais le tout est bon enfant et on aurait grand tord de s'en plaindre. Le joueur ira donc de sélections de 4 jeux en sélection de 4 jeux avec parfois des épreuves uniques un peu plus particulière reposant sur le rythme (rattraper une pièce après 3 secondes, stopper une voiture pile avant sa chute mais plus loin que l'adversaire etc) voir carrément difficile. Il y'a aussi des moments carrément libre où une trentaine de jeux/remixs s'ouvriront au joueur qui pourra les faire dans l'ordre qu'il souhaite !

    D'ailleurs, parlant des remix, ils sont à nouveau au nombre de 10 malgré la plus grande quantité de jeu ce qui donne un peu l'impression d'en manquer..... Seul moment où je me plaindrais du manque de contenu du jeu notez ! A noter enfin une amélioration bienvenue du mode entraînement qui détaillera le rythme attendu si vous le ratez trop de fois sur l'écran de bas de manière très élaborée !


    L'ajout d'un scénario est la grosse innovation de cet opus.


    Enfin, la dernière fonctionnalité augmente encore plus la durée de vie que d'habitude puisqu'il s'agit des « challenges », le joueur a alors trois vies pour passer une certaine quantité de jeu qu'il connaît déjà mais avec des conditions particulière : ne pas perdre plus de deux fois, faire plus d'un certain score voir avoir le tempo du jeu augmenté, comme dans la verison arcade du premier opus !

    C'est ici que le jeu révèle une immense difficulté que seul les plus persévérant sauront voir avec une petite récompense fort sympathique à la clé ! C'est également ce mode qui permet de jouer à deux avec un compère pour à la fois s'affronter afin d'obtenir le plus grand score entre plusieurs 3DS mais aussi coopérer pour aller au bout de la suite de challenge. A noter qu'il est possible de jouer avec une 3DS n'aytant pas le jeu grâce au download play... La technologie, c'est beau !

    Enfin, que dire en conclusion... L'épisode le plus complet assurément, à la fois immense fan service aux fans mais aussi point d'entrée luxueux pour les nouveaux. Rhythm Heaven Megamix est une véritable gemme cachée de la portable de Nintendo !



    CONCLUSION

    Alors au final, que retenir de la série?
    Quelque chose de très très bizarre pour tout dire. Il n'essaye en rien de faire comme ses "concurrents" et de donner au joueur une vraie fausse guitare pour se prendre pour un rocker mais le met en transe en le plaçant dans des situations burlesques dotés de musiques entraînantes avec une facilité pour entrer dans le jeu déconcertante. On pourrait lui reprocher que même vendu à 30€ (pour la version DS en tout cas), le jeu propose fort peu de mini-jeux, surtout comparé à Wario Ware. C'est vrai mais en même temps, le replay value est ici bien plus fort à mon sens tant on finit par être attaché à certaines musiques en particulier.

    En clair, Rhythm Tengoku est un bijou qui doit être tenté. On pourra noter que chez moi, la version GBA possède, en émulateur, un temps de latence qui rend le jeu excessivement chiant voire à la limite de l'injouable. (Si vous avez l'opportunité d'y jouer sous linker, n'hésitez pas!)  La version DS étant ce qu'elle est, sympathique mais pas transcendante à mon goût je ne peux que vous conseiller de vous ruer à vos 3DS... Ou la GBA pour les faire dans l'ordre !


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 19:23