[Renegade Kid_2014] Xeodrifter (MULTI)

    Partagez
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    [Renegade Kid_2014] Xeodrifter (MULTI)

    Message  Haganeren le Sam 30 Jan - 13:19

    L'eshop de la 3DS n'est pas réputé pour être l'eldorado du jeu de qualité, pourtant, plusieurs studios indépendants ont su y trouver de quoi survivre. C'est le cas de Renegade Kid qui s'était auparavant fait remarqué pour sa série de shooter/série d'horreur en 3D sur Nintendo DS. Genre de jeu pourtant bien rare sur la console.

    Ici, Renegade Kid fait le choix de ressembler d'avantage à un jeu Nintendo, sans doute pour essayer d'attirer le type de personne possédant déjà la console. Après Mutants Mudds, plateformer simpliste, nous voici en face de Xeodrifter qui ne cache en rien son inspiration pour Metroid.

    Xeodrifter


    Version : Japonaise/Anglaise
    Développeur : Renegade Kid
    Sortie : 2014
    Plateforme : 3DS, Wii U, PS Vita, PS4, PC
    Genre : Shoot-em up horzontal


    Little Metroid

    Pour ne pas les cacher, il ne les cache pas, les grosses bulles de Norfair sont ici présenté dès le début afin de parfaitement attirer le fan de la série de Nintendo. L'ambiance science fiction est donc bien présente avec même de nombreux ennemis ressemblant pas mal à Metroid... Mais tout en plus petit.


    Le jeu présente fièrement ses ressemblances à Metroid (PC)

    Xeodrifter a en effet une air de zone plutôt réduite. Le jeu commence sur un vaisseau qui perd différentes parties de son équipement sur 4 planètres. Le joueur est libre de choisir la planète qu'il souhaite visiter. Bien sûr, très rapidement des obstacles à cet instant infranchissables lui barreront la route. Il faudra trouver divers compétences dans le bon ordre afin d'explorer tous les endroits possibles et ainsi finir le jeu.

    Bref, comme Metroid mais en beaucoup plus petit et en simplifié. En effet malgré quelques bifurcations afin d'attraper différents power up factulatifs, le level design est le plus souvent très simple se contentant d'un simple chemin avec quelques bifurcations voir, au grand maximum, une boucle. On peut donc rester un peu sur sa faim.


    Le vaisseau est comme un petit campement « intime » où se reposer après une dure excursion.
    Le coté minimaliste du jeu rend vraiment cette feature sympas ! (3DS)

    Symphony of the Renegade

    Malgré ses très grandes similitudes à Metroid, Xeodrifter possède quelques originalités. Déjà les compétences acquises diffère un peu de ce qu'on a l'habitude de voir, notamment une capacité qui permet de téléporter le personnage à l'arrière plan, tout comme dans Mutants Mudds qui semble avoir le même moteur. Cela passe particulièrement bien dans le relief de la 3DS !

    Une autre originalité se trouve dans l'interface, et la gestion des power ups de tir. En effet les power up de tir se comptent en « point » qu'il est possible de placer à différents endroits sur l'écran du bas de la 3DS. Par exemple, avec 5 points, je pourrais tout mettre dans la colonne qui rendent les tirs plus rapides, ou plus gros, ou plus nombreux, ou qui font une sinusoïde. Ou alors composer afin d’obtenir le tir le plus pratique possible. Le joueur peut même « sauvegarder » ses tirs dans 3 slots différents.


    Pas une seule fois le jeu n'explique comment se servir de cet écran et il est très facile de le comprendre intuitivement.
    Une vraie réussite ! (3DS)

    Toutes ces opérations ne se font d'ailleurs pas vraiment dans un bouton de pause mais toujours en temps réel, dans l'écran du bas qui possède également les 4 maps des 4 planètes. C'est un peu serré mais on s'y retrouve et cela donne du charme au jeu.

    Retro charm

    Et c'est au final la grande force de Xeodrifter, son « charme », l'aspect 8 bits est soigné, les mélodies peu mémorables mais sympathique, le personnage se contrôle bien ; l'univers nous en rappelle un autre et le jeu a quelques idées amusantes. On passe un agréable moment à y jouer, puis à le finir... Rapidement.

    Très rapidement,...Le jeu est excessivement court, même pour trouver les différents power up facultatif qui ont souvent le mauvais goût de se cacher dans des faux murs, quelque chose que son modèle a finit par arrêter de faire. Le tout n'est pas forcément méga simple puisque le jeu prend parfois un malin plaisir à balancer des ennemis « éponge » demandant un nombre assez agaçant de tir avant de mourir.... Donc pas exactement de la « bonne » difficulté.


    Habituez vous à le voir celui là... (3DS)

    Le boss est plus amusant, lui, avec ses patterns à retenir bien classique... Dommage qu'il n'y en ait qu'un seul pour la majorité du jeu. Certes, il possède de plus en plus d'attaque au fur et à mesure qu'on avance mais cela reste assez cheapos.... Et c'est plus ça que je reprocherais au jeu plutôt que sa courte durée de vie. Pour 10€, on a un jeu qui manque clairement d'ambition et qui, même si il est agréable, m'a laissé un certain vide une fois fini.

    On est rarement surpris à l'intérieur contrairement à, par exemple, Fairune sur le même support qui lui aussi essaye de prendre une approche minimaliste par rapport à un genre de jeu du passé mais qui arrive tout de même à être surprenant sur certains déroulement de l'aventure. La reprise de l'univers de Metroid joue en vérité en la défaveur de Xeodrifter sur lequel on aurait aimé voir d'avantage mais Renegade Kids est un très petit studio et ce n'était évidemment pas possible depuis le début.


    La version Steam rajoute un petit flou pour compenser l'absence de relief qui ne se trouve bien sûr pas dans la version 3DS. (PC)

    Le jeu est sortis sur Steam et 3DS dès 2014 aux Etats Unis. Cependant, les Europpéens ont dû attendre 2015 avant de le voir sur la portable de Nintendo alors que les Américains peuvent profiter d'une version Wii U. Dans les faits, rien ne semble différencier les différentes version du jeu si ce n'est l'interface forcément différente sur 3DS et le relief. On pourrait donc dire que cette portable semble être la véritable plateforme de destination du jeu même si l'expérience peut se tenter partout ailleurs.

    En bref, même si je suis un peu dur avec lui, il s'agit d'un jeu agréable à jouer, qui ne vole pas bien haut mais offre tout de même de bonnes sensations de plaisir, surtout avec le jeu entre avant plan et arrière plan. Pour le reste, il est loin d'être un indispensable.

      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 4:27