Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Partagez

    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Mar 22 Mar - 19:36

    Elma ? L'héroine ? Franchement j'aimerais te la présenter tellement elle a autant de personnalité que... Que.... Que Fi de Skyward Sword ! Même pas, vu que Fi avait ce délire des pourcentages, non moins que ça... De la boule à la con de Mario & Luigi ! Voilà, c'est exactement ce qu'elle est ! Elle t'explique où aller et pourquoi, voilà, elle n'est pas du tout l'héroine, c'est toi le héros les autres sont tes faire valoirs quitte à ce que ce ne soit pas du tout logique. (Techniquement Elma a des responsabilités et a pas que ça à foutre de s'occuper de toi... Mais en fait si)

    La majorité des autres personnages (que j'ai pu voir) ont plus de personnalité que Elma... Pas qu'ils soient des masses mieux ceci dit.
    Non non, le héros de l'aventure c'est bien toi, l'avatar, certainement pas Elma... En tout cas là où j'en suis.
    avatar
    Costiome

    Messages : 9
    Date d'inscription : 01/03/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Costiome le Mer 23 Mar - 8:52

    Pour revenir à un détail concernant Haga et Marcelin :

    J'aime beaucoup le terme de Ludo-Conception aussi. Je n'aime pas non plus les termes utilisés en anglais, et il y en a énormément dans le monde de l'informatique. Ces mots sont tout nouveaux, ils n'existaient pas il y a 20 ans, et il leur faut du temps avant d'être traduit par un gouvernement qui vient d'appliquer une réforme des années 80. Donc c'est à nous je pense, jeunes français, de trouver un mot pour le remplacer, et l'utiliser. Ludo-Conception est parfait.





    C'est avec beaucoup d'appréhension que j'ai commencé Final Fantasy XIII. J'ai toujours considéré cet opus comme un jeu auquel je ne jouerai jamais. J'en avais trop entendu de mal, certaines personnes qui ont de l'influence pour moi l'ont vendu comme, "un couloir de trente heures", ou bien, "il est bien mais il est chiant, faut surtout pas s'arrêter au milieu".

    Pourtant ça a commencé basiquement : après un déménagement, il ne me restait plus qu'une console disponible et branchée, ma XBoox 360, ainsi que ce jeu. Combinez ceci avec une situation pareille pendant une semaine, et au final, je me suis lancé dans l'aventure, à reculons.

    Aujourd'hui, j'entame ma quinzème heure de jeu.

    J'adore ce jeu. Alors je pense que, tout est évidemment psychologique, et que je m'attendais à une bouse infâme, alors le choc doit être brutal, mais Putain, qu'est-ce que je l'aime, ce jeu.
    Je m'attache énormément à tous les personnages ; je suis fasciné par Snow, ébahi par la détermination de Lightning, amusé par Sazh, agacé par Hope, très agacé par Vanille.
    La linéarité ne me pose aucun problème dans un jeu basé sur la narration ; et puis, passé l'introduction, on passe de surprise en surprise, les décors sont magnifiques et colorés, la musique est bien, les personnages sont beaux, les montres aussi.

    Ah et aussi : j'adore dans une histoire, quand des personnages se séparent et qu'on suit les routes de tous les protagonistes séparément. Je crois qu'en fait, ce jeu me parle réellement.

    Spoiler:
    Dans la dernière cinématique que j'aie vue, Hope et Lightning réalisent ensemble qu'ils combattent uniquement dans le but de s'occuper l'esprit, pour oublier leurs soucis personnels. J'ai trouvé l'analogie avec le jeu vidéo très intéressante ; il m'est arrivé plus d'une fois de jouer à des jeux de type défouloir pour oublier mes soucis également, et ça m'a touché.

    Le système de combat se révèle diablement efficace, difficile et compréhensible. Même si audébut on a l'impression de rien faire, le fait de switcher entre les stratégies donne l'impression de vraiment gérer le groupe en entier, en même temps, et pas chaque personnage séparément, en gardant une dynamique de combat. J'aime beaucoup.

    Bref, que du bon pour l'instant, je croise les doigts pour la suite et vais continuer avec ce superbe jeu !
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Mer 23 Mar - 10:13

    Costiome a écrit:Pour revenir à un détail concernant Haga et Marcelin :

    J'aime beaucoup le terme de Ludo-Conception aussi. Je n'aime pas non plus les termes utilisés en anglais, et il y en a énormément dans le monde de l'informatique. Ces mots sont tout nouveaux, ils n'existaient pas il y a 20 ans, et il leur faut du temps avant d'être traduit par un gouvernement qui vient d'appliquer une réforme des années 80. Donc c'est à nous je pense, jeunes français, de trouver un mot pour le remplacer, et l'utiliser. Ludo-Conception est parfait.

    Brrr... Pas moi du tout. Au delà du fait que je trouve ludo Conception affreusement moche j'ai absolument aucun soucis à utiliser des mots anglais dans mon language. Je considère que ça fait partie de l'histoire de la langue. Les anglais ont piqué plein de mot de la langue française durant un temps et leur langue ne s'en est pas appauvri bien au contraire. Ca nous arrange même de nos jours avec des mots transparent !

    Si on se souviendra de cette période dans 200 ans comme celle de la mondialisation il est tout à fait logique d'avoir des mots anglais rajouté dans les langues françaises, espagnoles, allemandes, japonaises ou que sais-je encore. Et je pense que personne ne parlera d'appauvrissement.

    Donc n'ayant pas du tout cet impératif "d'absolument faire français", je prends le terme le plus court et le plus simple à dire... Et Game Design marche mieux que Ludo conception et s'accouple mieux à Level Design qui est une grande part de mon métier. (Au lieu de... Niveau Conception ?)

    Costiome a écrit:

    J'ai pas spécialement "aimé" le jeu dans le sens global. Il m'a quand même fallu éviter tous les combats et désactiver la mini map pour l'apprécier réellement. (D'ailleurs je te conselle de faire ça, sans mini map explorer l'environnement devient plus amusant et en évitant les combats ces derniers deviennent plus stratégique) Je considère que je n'ai pas à faire ça en tant que joueur pour apprécier un jeu.

    Niveau scénario j'aime beaucoup l'endroit où tu en es. C'est à dire qu'on a une bande de "héros" tous très différent dont certains ne peuvent absolument pas se blairer. La relation entre Lightning et Snow est particulièrement intéressante par exemple. (On a pas souvent des relations avec ses beaux frères/belles soeur dans les jeux vidéo...)

    Je compare souvent ce jeu à un Shojo, c'est à dire que beaucoup lui reproche que rien ne se passe mais en réalité tout se passe dans les relations entre les personnages et comment elles évoluent.... Comme un shojo manga juste moins tourné vers la Romance... Et sur ce point je le trouve BEAUCOUP plus réussi que Final Fantasy X qui a aucun personnage qui ressort à part le couple de héros moins pétillant que le shojo le plus basique. (A part bien sûr Auron, sacré lui)

    De manière marrante on a pas la même impression des personnages.
    Je déteste Snow de la puissance de milles soleils, dès qu'il parle je le trouve débile et totalement innintéressant. Le coup qu'il veulle sans cesse être un héros est plus agaçant qu'autre chose.

    Hope c'est le personnage designé pour être insupportable mais lui je le trouve au contraire intéressant dans ses relations. Il y'a une tension sexuelle assez bizarre entre lui et Vanille au début du jeu puis il trouve vraiment en Lightning une sorte de mère de substitution qui, elle, hésite pas trop à le balancer dans la fosse pour voir si il remonte. Pareil, je trouvais ces relations assez inhabituelles et sympas. (Par contre j'ai pas exactement trouvé la même interprétation que toi dans cette fameuse cinématique... Mais je la trouve intéressante !)

    Vanille qui est un personnage un peu bizarre. Elle fait l'idiote un peu tout le temps avec ses petites expressions et ses petits cris, si je m'étais arrêté là je pense que je l'aurais détesté... Mais pendant tout le jeu je trouvais qu'elle tirait des têtes bizarres, qu'elle était moins idiote qu'elle ne le laissait sous entendre.... Qu'elle est bizarre en somme. Bon tu te doutes que si je te dis ça c'est qu'il y'a pas un spoil type "en fait Vanille c'est le boss qui s'est déguisé" mais voilà, ça m'a fait plus m'intriguer sur le personnage plutôt que le détester cordialement. A coté de ça tu as Lightning, ce personnage un peu égocentrique que j'ai vraiment beaucoup aimé pour les relations qu'elle a avec les différents protagonistes. Sa relation avec Hope est extra, celle avec Snow est sympas aussi et m'ont fait supporter le personnage. Y'a aussi celle avec Sahz au début du jeu que j'ai trouvé très amusante...

    Parlant de lui, comment ne pas aimer Sahz ? C'est le personnage le plus "simple" et je regrette pas mal qu'il soit autant à l'écart dans l'équipe mais bon.


    Je considère toujours Final Fantasy XIII comme un jeu ayant fait trop de mauvais choix pour être considéré comme vraiment bon et j'ai dû faire pas mal de concession dans mon plaisir pour pouvoir y apprécier ses quelques bons cotés. Cependant il est clair qu'il ne mérite pas à mon sens son statut d'infâme bouse comme actuellement. Il est intéressant et si tu accroches aux personnages comme moi il en devient carrément mémorable. (Par contre y'a UN moment qui va bien te gonfler comme il m'a gonflé moi... Good Luck, c'est juste un chapitre)

    La trilogie Final Fantasy XIII est très bizarre de toute façon, ultra expérimentale, aucun de ses opus ne ressemble au précédent et tout le monde semble avoir ses petits préférés.
    avatar
    Costiome

    Messages : 9
    Date d'inscription : 01/03/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Costiome le Mer 23 Mar - 10:41

    Oui, effectivement, Vanille est un personnage particulier apparemment, puisqu'à la manière de FFX où Tidus raconte l'histoire, là c'est Vanille qui prend le place de narrateur dans certains passages. Donc ouais, on sent venir le plot twist.

    Ce qui est notable aussi, c'est que , même si Lightning semble être le personnage principal, au niveau où j'en suis elle ne semble pas être plus importante que les autres personnages. J'aime aussi cette égalité des personnages dans un RPG, je préfère qu'il y aie peu de personnages mais qu'ils soient tout aussi importants. C'est également ce que j'avais aimé dans FF VIII.
    avatar
    Weldar

    Messages : 156
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Age : 27

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Weldar le Mer 23 Mar - 11:21

    J'ai enfin défoncé ce gros enf*iré dans Undertale dans le run génocide :
    Spoiler:

    On ressent une certaine satisfaction après ce combat ardu et abusé. On me dit que ce boss est plus mémorable que celui du run neutre, pourtant, le boss final de ce run neutre est plus marquant pour sa mise en scène, le déroulement du combat, l'apparence vraiment grotesque et effrayante et la musique qui m'a bien plu marqué (comme le côté "je brise le 4ème mur").
    Bref...
    Spoiler:
    Flowey > Sans

    Le run génocide reste moins marquant d'une manière vu qu'il est évidemment prévisible dans son déroulement si on va jusqu'au bout, bien que les deux grosses différences font sourire, et il y a d'autres éléments qui sont assez rigolos (l'évacuation des habitants).
    Enfin, la véritable fin de ce run...
    Spoiler:
    ....tremplin pour faire un reboot du jeu en passant par un écran noir (évidemment métaphore d'un monde totalement anéanti) où il faut attendre 10 minutes pour que Chara se propose de faire reset en échange de ton âme. C'est drôle et bien vu!

    Du coup, je commence mon run pacifist où je découvre pour la première fois:
    Spoiler:

    Trop mignon!
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Mer 23 Mar - 17:33

    Je continue à penser que le mode Génocide est LARGEMENT plus mémorable que le mode neutre si tu as fait le pacifiste avant... On verra si ça te prendra à rebours ou si je conseille à tout le monde de le faire "dans le bon ordre" en te prenant comme exemple de pourquoi c'est dommage si tu ne le fais pas ainsi.

    Oh oh oh

    Edit : Parce que ouais euuuh clairement, moi, à la fin du boss je ressentais très peu de satisfaction ou ça s'est vite envolé...

    PS : T'as oublié de préciser ta formidable expérience avec le mode Hard !
    avatar
    Weldar

    Messages : 156
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Age : 27

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Weldar le Mer 23 Mar - 22:58

    Le neutre restera plus mémorable vu que tu découvres forcément les personnages, les plots, le ton très particulier du jeu (avec un personnage comme Flowey qui incarne le "je brise le quatrième mur entre le joueur et le jeu").
    Le génocide est plus un run "drôle" (au 45ème degré) qui permet de voir le jeu sous un autre angle que je trouve pas forcément plus mémorable vu que le ton est plus prévisible et on est forcément moins surpris par des choses après la découverte du jeu une fois. Néanmoins, la fin reste très amusante sur la mise en scène. Cela me rappelle les Metal Gear Solid où ça joue souvent sur la frontière entre le joueur et le jeu.


    Eh oui, le mode hard était très drôle!
    On voit qu'il voulait finir son jeu au bout d'un moment.
    avatar
    Marcelin

    Messages : 47
    Date d'inscription : 25/10/2015

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Marcelin le Mer 23 Mar - 23:25

    J'abonde un peu du côté de Haga. C'est rater quelque-chose de l'aspect cathartique du jeu que de faire la fin "génocide" avant la fin "heureuse", puisqu'un des principes de la fin génocide est précisément de faire culpabiliser le joueur de la fin "heureuse" en le mettant devant ses responsabilités. Mais après, je pense qu'il n'y a pas vraiment de façon "canonique" de faire le jeu, ou du moins Toby n'en a jamais donné, ce qui revient à offrir un blank seeing sur la façon de faire le jeu...
    Enfin typiquement, un joueur qui a déjà fait le jeu en "fin heureuse" va juste trouver horrible la fin du mode génocide, tandis qu'un joueur qui fait directement la fin génocide trouvera que c'est plutôt une façon rigolote de briser le quatrième mur. C'est un peu comme faire l'Arsenal Gear de MGS2, mais sans la mémorable discussion codec avant le combat final contre Solidus : on a le côté comique et bizarre du "hors les murs", mais on rate peut-être une partie du message dramatique sous-jacent qui peut nous faire réfléchir.
    Cela étant dit, je suis d'accord que le jeu dont Undertale se rapprochait le plus est MGS, dans le sens où oui, il brise le quatrième mur, mais comme je le dis dans mon article, il le fait de manière pondérée et intelligente, et surtout en te faisant croire d'abord à cet univers, en te poussant à t'y attacher, avant de te montrer sa fatuité dans la fin "génocide". Or tu as justement encore plus de raisons de t'attacher à cet univers si tu fais d'abord la fin heureuse, et je pense que Toby avait très bien pensé cela quand il avait conçu le jeu, même sans ordre précis.
    De même, je trouve aussi la fin "neutre" comme étant la plus marquante sur le plan dramaturgique, la mieux mise en scène, la plus surprenante. Flowey est un boss de fin extraordinaire. Cependant, Sans est plus marquant sur le côté "quatrième mur", et surtout touche émotionnellement le joueur en l'humanisant en tant que sujet-joueur, ce qui est très fort aussi (mais là encore, c'est sans doute plus fort si on a d'abord fait la fin heureuse, je pense).


    Costiome a écrit:Pour revenir à un détail concernant Haga et Marcelin :
    J'aime beaucoup le terme de Ludo-Conception aussi. Je n'aime pas non plus les termes utilisés en anglais, et il y en a énormément dans le monde de l'informatique. Ces mots sont tout nouveaux, ils n'existaient pas il y a 20 ans, et il leur faut du temps avant d'être traduit par un gouvernement qui vient d'appliquer une réforme des années 80. Donc c'est à nous je pense, jeunes français, de trouver un mot pour le remplacer, et l'utiliser. Ludo-Conception est parfait.


    Je ne saurais approuver mieux. De fait, le problème du français est qu'il s'agit d'une langue passablement figée (Cioran se moquait bien du français en disant que c'était une langue gravée dans l'or et laissée complètement inaltérable dans son état...), dans la forme fixée par les académiciens notamment aux XVIII / XIXe siècle, et qu'une sorte d'obéissance intériorisée à l’État et à l'Académie en terme de langue semble totalement oblitérer chez nous le réflexe pourtant sain de créer des néologismes, ce que l'on fait dans... pratiquement toutes les autres langues du monde.
    Et je crois que c'est effectivement très dommageable pour la créativité linguistique, car il ne faut guère attendre que des gens de notre génération arrivent à l'âge de Jean d'Ormesson pour enfin inventer des mots qui correspondent aux réalités professionnelles et culturelles du monde d'aujourd'hui. Cela crible notre langue d'anglicismes qui sont totalement non-nécessaires et l'appauvrit de fait, puisque souvent, je me retrouve à parler avec des amis français qui utilisent des anglicismes spontanément, et quand ces derniers veulent arguer que ces termes n'auraient aucun équivalent français, on remarque très vite qu'il en existe bien un, mais que l'habitude les pousse à ne plus savoir utiliser, ni même aimer le mot français originel qu'ils avaient oublié. De même, quand un mot-concept n'a pas d'équivalent en français, dur de convaincre les gens d'utiliser un néologisme issu du grec ou du latin trouvé spontanément plutôt que des mots importés.
    Car une langue, c'est avant tout une vision du monde, et utiliser des anglicismes à répétition lorsque ça n'est pas forcément nécessaire, c'est américaniser de fait notre vision du monde, bien qu'inconsciemment. Comme me disait un ami un jour : "quand je parle en anglais, j'ai tout de suite envie d'être libéral..."
    avatar
    Costiome

    Messages : 9
    Date d'inscription : 01/03/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Costiome le Mar 29 Mar - 21:11


    Je vous ai caché que je courais deux RPG à la fois... Je viens de finir Paper Mario, que j'ai découvert avec la console virtuelle sur Wii U.

    Paper Mario, c'est déjà une claque graphique. Quand on voit ce que faisaient les autres jeux à cette époque, je suis très étonné de voir les améliorations graphiques que proposaient ce jeu. Les lumières sont dynamiques sur des sprites ! c'est dingue ! Je crois que c'est la première fois que je vois ça.

    Ensuite, vient le gameplay. Paper Mario simplifie au maximum les statistiques des RPG pour en venir à créer de nouvelles manières de combattre : à la manière d'un Zelda, chaque ennemi a des forces et faiblesses, il faut utiliser chaque capacité et chaque compagnon différemment pour chaque ennemi. J'adore.

    Et enfin, cette fantastique aventure, ces superbes personnages ! Kolorado m'a fait rire tout seul devant mon écran.


    Mais j'me suis poilé sur cette blague, sans rire !

    Le fait de servir de facteur pour que les autres personnages tissent des liens entre eux, en plus d'avec eux, je trouve que c'est une sublime idée.

    Et cette fin ! Cette référence à Earthbound ! Quelle surprise !

    Plus j'y pense, et plus j'ai du mal à trouver des défauts à ce jeu. C'était génial !
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Mer 30 Mar - 11:12

    Woah, y'a des réponses qui m'ont échappé.

    Costionne a écrit:J'aime aussi cette égalité des personnages dans un RPG, je préfère qu'il y aie peu de personnages mais qu'ils soient tout aussi importants. C'est également ce que j'avais aimé dans FF VIII.

    Euuuuh... T'es sûr que tu voulais prendre FFVIII ? Non parce que je trouve que c'est justement LE FF (à part le X, évidemment champion toute catégorie) qui a extrémisé totalement le concept de personnage secondaire ultra pas important à part le héros. Les deux seuls personnages ayant une importance dans le scénario sont Squall/Linoa et dans une extrême moindre mesure Irvine vu qu'il fait dévier la fin du CD1 avec ses peurs.

    Squall est tellement plus important que tous les autres persos qu'on voit dans ses pensées ! Je veux dire, c'est pas le seul que j'ai pour étayer mon opinion mais pour le coup je le trouve suffisamment percutant pour me passer du reste ! Après y'a le coup de "tout le monde à l'orphelinat" mais c'est du background ça, ça ne représente pas l'importance dans le scénario de chaque personnage.


    Marcelin a écrit:Car une langue, c'est avant tout une vision du monde, et utiliser des anglicismes à répétition lorsque ça n'est pas forcément nécessaire, c'est américaniser de fait notre vision du monde, bien qu'inconsciemment. Comme me disait un ami un jour : "quand je parle en anglais, j'ai tout de suite envie d'être libéral..."

    Heureusement que les anglais disaient pas ce genre de truc de la langue française en leur temps du coup.... Et puis bon, si on le prend comme ça, rien que le fait de parler de jeu vidéo, vu la manière qu'on a de le consommer, ça doit donner vachement envie d'être libéral ensuite en ce cas ! (Peut être que c'est le fait que tout le monde parle l'anglais qui influence les américains à être un poil moins libéral ces derniers temps.... Nan c'est aller trop loin... Mais j'aime bien l'idée)

    Bref, le jeu vidéo, c'est un produit où le marketing est roi, qui s'est construit autour de la mondialisation et du capitalisme. Un mot anglais est pas de trop pour montrer la chose, je ne pense pas que c'est la peine de se cacher les yeux. Même pas que lui mais le net et l'informatique de manière générale s'est grandement développé de cette façon, prendre les mots comme on les connait me semble largement plus logique que de subir la dictature de la pensée d'une Académie Française qui décrète que courriel est mieux que email. Lorsqu'on a découvert des aliments étrangers comme, je sais pas, les sushis on a pas dit "Oui mais parler Japonais, j'ai tout de suite envie d'avoir un empereur, il vaudrait mieux appeler les sushis "sandwitch de riz" maintenant !". Non , on a reconnu l'appartenance du produit et on l'a incorporé dans notre langue. Peut être que dans 200 ans notre palais français aura modifié le mot un tant soit peu mais jamais d'un coup, toujours à force d'utilisation !

    Si on développait un truc typiquement français, il n'y aurait pas de soucis a en prendre l'origine française. Un exemple c'est par exemple le terme "Nanard" qui est un mot désignant un film "très mauvais mais tellement qu'il en devient bon" et qui n'a pas d'équivalent anglais du tout ! (Eux ils disent "Movie so bad it's good") Peut être qu'en jouant nos cartes bien, on pourra leur imposer notre mot "nanard"... Et même si ça marche pas, si il y'a un équivalent anglais il ne remplacera plus ce mot qui a maintenant une immense popularité chez les francophones.

    Je peux comprendre que certains anglicismes semblent forcé par la publicité comme "cool" par exemple que je vois vraiment comme l'exemple du mot importé de l'anglais à force d'admiration. (Même si je peux me planter, j'ai pas vérifié.. Mais du coup des mots comme ça quoi) Ne confondons pas des mots comme ça avec des mots comme "Game Design", qui sont des mots "nouveaux" pour un média "nouveau" et qui du coup ont été adopté dans toutes les langues de la même manière ou presque.


    Costionne a écrit:Ensuite, vient le gameplay. Paper Mario simplifie au maximum les statistiques des RPG pour en venir à créer de nouvelles manières de combattre : à la manière d'un Zelda, chaque ennemi a des forces et faiblesses, il faut utiliser chaque capacité et chaque compagnon différemment pour chaque ennemi. J'adore.

    [...]Plus j'y pense, et plus j'ai du mal à trouver des défauts à ce jeu. C'était génial !


    Décidément Costiome, nous sommes né pour nous battre en duel !

    .... Non, pas tant que ça en fait. J'avais après tout bien aimé Paper Mario en son temps même si il m'avait un peu déçu par rapport à Mario RPG qui osait présenter un univers pas du tout Mario. Je trouve que certains moments de Paper Mario sont fantastiques (le manoir boo, le monde de la glace) et d'autres sont d'un ennui mortel (le monde des fleurs, celui des jouets dans une moindre mesure) voir juste trop classique (le premier monde, celui du désert). Ca fait au final une expérience que j'ai trouvé sympas "mais sans plus" à cause de nombreux défaut (Univers trop "Mario classique", OST qui m'a fait retenir le moins de morceau de tous les Mario RPG, combat un poil trop simpliste ce qui peut être lourdingue dans les combats aléatoires, rythme inégal vu l'ennui que m'a procuré certains chapitres) donc ouais moi, je les vois ces défauts.

    Après, je me présente souvent comme "l'anti Paper Mario" vu que je me retrouve souvent contre des personnes qui l'ont adoré (Iwant, Weldar, toi.... ) surtout avec le récent Sticker Star. Mais en soi j'ai quand même bien aimé le jeu, il manquait juste -à mon gout bien sûr- de folie par rapport à Mario RPG ou Mario & Luigi à mon gout. (Mario & Luigi qui s'enfonce dans les ténèbres ces derniers temps d'ailleurs...)

    .... Par contre Paper Mario 2 est l'un de mes RPGs favoris à coté d'un Final Fantay VII/VI ou d'un Mother 3, il s'agit donc de mon RPG Mario préféré ! Ceci rattrape cela je suppose.
    Si tu l'as pas fait, après Paper Mario 1, je ne saurais que trop te le conseiller.
    avatar
    Weldar

    Messages : 156
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Age : 27

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Weldar le Mer 30 Mar - 12:14

    Haganeren a écrit:Euuuuh... T'es sûr que tu voulais prendre FFVIII ?

    En soi, il a raison pour le coup "égalité" vu qu'en dehors de Squall/Linoa, tous les autres personnages sont aussi inutiles et creux, haha.

    Haganeren a écrit:Je trouve que certains moments de Paper Mario sont fantastiques (le manoir boo, le monde de la glace) et d'autres sont d'un ennui mortel (le monde des fleurs, celui des jouets dans une moindre mesure) voir juste trop classique (le premier monde, celui du désert). Ca fait au final une expérience que j'ai trouvé sympas "mais sans plus" à cause de nombreux défaut (Univers trop "Mario classique", OST qui m'a fait retenir le moins de morceau de tous les Mario RPG, combat un poil trop simpliste ce qui peut être lourdingue dans les combats aléatoires, rythme inégal vu l'ennui que m'a procuré certains chapitres) donc ouais moi, je les vois ces défauts.


    L'univers est très classique dans ses thématiques, pas très fou fou, mais il était vivant, cohérent et il exploitait bien un mélange exploration/progression avec même des petits donjons. Le monde du désert est très classique, mais je trouve sa structure très bonne. On ressent vraiment qu'on est dans un jeu d'aventure. J'aimais beaucoup Bowser dans cet épisode, bien qu'il soit le méchant principal, il y avait beaucoup d'humour avec une forte auto dérision autour de lui entre le fait qu'il tient un Journal intime et fantasme sur Peach par exemple.
    Je comprends que c'est une question de goût, mais j'adore l'OST de cet épisode. Certes, les sonorités sont plus simples et enfantines, mais elles sont entrainantes et collent bien à l'atmosphère des lieux. S'il y a bien une OST d'un Mario RPG que je n'ai absolument pas retenu, c'est Sticker Star. A part certaines notes du menu principal, j'ai sérieusement aucune mémoire de son OST.
    avatar
    Costiome

    Messages : 9
    Date d'inscription : 01/03/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Costiome le Mer 30 Mar - 12:34

    Pour FF 8:
    Ben non, je trouve que Zell, Irvine, Selphie, et Seifer ont une personnalité bien à eux, je parlais plutôt du contraste avec les PNJ qui pour le coup, eux, n'ont vraiment aucune personnalité. Et au contraire, je trouve que Squall et Linoa n'ont aucune personnalité à eux, à part être le  jeune premier et la jeune première...

    Pour Paper Mario :

    Haga, je comprends très bien ton avis sur certains passages ennuyeux. Moi, c'est Super Mario RPG qui m'a réellement ennuyé avec beaucoup de mondes, d'ailleurs je ne l'ai même pas fini tellement ce jeu me semblait fade au milieu de l'aventure. Mais je trouve que, effectivement, même si certains mondes sont tirés de l'univers classique du RPG (ville, désert, jungle), je trouve que le jeu arrive, dans chaque monde, à s'en sortir par une petite originalité. Pour le désert et la jungle, c'est la présence d'un environnement labyrinthique avec un personnage récurrent (Kolorado), pour le village de neige, c'est la petite pastiche de roman policier. C'est simple, il y a toujours un petit quelque chose qui m'a amusé au fil de l'aventure. Egalement, la simplicité avec laquelle ils ont réussi à intégrer tous ces univers différents dans le monde de Mario m'étonnera toujours.
    Weldar :  afro
    Après, je suis bien d'accord avec toi, c'était pas la révélation de ma vie, et je dois avouer que l'OST est très peu mémorable. Et c'est aussi peut-être parce que j'y ai joué en parallèle avec FF13 que j'ai tellement aimé le système de combat. C'est également pour y trouver des défauts que je vous en ai parlé Very Happy
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Mer 30 Mar - 13:49

    Weldar a écrit:L'univers est très classique dans ses thématiques, pas très fou fou, mais il était vivant, cohérent et il exploitait bien un mélange exploration/progression avec même des petits donjons. Le monde du désert est très classique, mais je trouve sa structure très bonne. On ressent vraiment qu'on est dans un jeu d'aventure. J'aimais beaucoup Bowser dans cet épisode, bien qu'il soit le méchant principal, il y avait beaucoup d'humour avec une forte auto dérision autour de lui entre le fait qu'il tient un Journal intime et fantasme sur Peach par exemple.

    Mouis... Bof...
    On me sort souvent l'argument du journal intime mais on oublie que c'était l'un des seuls moments où Bowser parait être un peu drôle. Et c'était un détail manquable en plus ! A coté de ça, dans Mario RPG, il se met à pleurer devant sa tour et dans Mario & Luigi
    Spoiler:
    il perd la mémoire et on le retrouve voleur.
    .. Même dans Paper Mario 2 j'avais trouvé que ses dialogues avaient beaucoup plus de pétillant.

    N'oublions pas Sticker STar qui a les meilleurs dialogues pour Bows-AH AH AH AHAahahahaaaaah.....

    Sinon j'ai pas de préférence pour les mondes interconnecté par rapport aux mondes "à chosisir sur une map" donc je mets Paper Mario dans le même panier que Sticker Star et Mario & Luigi 5 sur ce point. (Bon... Paper Mario reste au dessus... Mais bon vous voyez l'idée quoi.... Pour moi la structure ne justifie pas le contenu.)

    Weldar a écrit:Je comprends que c'est une question de goût, mais j'adore l'OST de cet épisode. Certes, les sonorités sont plus simples et enfantines, mais elles sont entrainantes et collent bien à l'atmosphère des lieux. S'il y a bien une OST d'un Mario RPG que je n'ai absolument pas retenu, c'est Sticker Star. A part certaines notes du menu principal, j'ai sérieusement aucune mémoire de son OST.

    Euh, dans Sticker Star y'a le thème du boss Bowser que j'aime beaucoup (j'adore la représentation "jazzy" de Bowser ces derniers temps de toute manière) mais la musique de Bowser dans Paper Mario est également fantastique donc égalité pour moi.

    Le moment musical le plus mémorable de Sticker Star (voir mémorable tout court) c'est le combat contre le Bloops, ça le fait beaucoup plus en jouant qu'en écoutant comme ça mais esquiver en rythme avec les coups c'était juste génial... Mais de l'autre coté, Paper Mario a toujours eu Ghost Gluping que j'adorais même si je l'ai sans doute trop écouté.... Et il y'a également le combat contre le maitre... Voilà voilà c'est les trois musiques que j'aime bien. Je fais une playlist de toutes les musiques que j'aime (si ça vous intéresse pour bosser) sur Youtube et écouter toute l'OST de Paper Mario 1 a été mon plus gros ennui, ça colle à l'ambiance, oui, m'enfin bon je peux dire ça d'à peu près tout vu que c'est la musique qui set l'ambiance à quelques mémorables exceptions près (Uh. Uh. Yeah. Uh. Uh. Uh. Yeah.) pour le reste c'est vraiment pas méga intéressant.

    Je pourrais faire un mea culpa en disant que Paper Mario n'est donc pas l'OST de Mario RPG qui m'a le moins marqué vu qu'il y'a Sticker Star mais non ! Car je ne considère pas Sticker Star comme un RPG mais comme un point & click ! Haganeren s'en sort toujours AH ah ah ah ! (En vrai j'avais oublié Sticker Star... Nan pareil j'ai tendance à dire des défauts sur Paper Mario 64 vu que je l'ai moins aimé que beaucoup de monde et de dire des qualités sur Sticker Star vu que je l'ai plus aimé que beaucoup de monde mais dans les faits je préfère bien sûr Paper Mario 64 à Sticker Star)


    Costiome a écrit:Pour FF 8:
    Ben non, je trouve que Zell, Irvine, Selphie, et Seifer ont une personnalité bien à eux, je parlais plutôt du contraste avec les PNJ qui pour le coup, eux, n'ont vraiment aucune personnalité. Et au contraire, je trouve que Squall et Linoa n'ont aucune personnalité à eux, à part être le  jeune premier et la jeune première...

    J'ai énormément de moyen de contrer cet argument.... JE sais pas trop par quoi commencer.

    Déjà, et bien quoi ? En quoi "jeune premier" et "jeune première" ne sont pas des personnalités ? C'est des personnalités que tu aimes pas mais si je trouve que le cliché de la midinette un peu mignonne et du garçon ultra zélé sont des trucs que j'ai vu et revu et que je n'aime donc pas, ai-je le droit de dire qu'ils n'ont pas de personnalité ? Non, pas vraiment, je pense qu'on est d'accord.

    Avec ça, Squall est difficilement un jeune premier, il est le cliché du héros ultra introverti ne pouvant avoir confiance en quique ce soit. C'était une personnalité très forte dans le J RPG. Je suis toujours surpris par les gens qui disent que tous les héros sont comme ça. Y'a FFVII qui est comme ça oui, Breath of Fire IV aussi il parait et bien sûr FFVIII... Mais sinon ? On a généralement plus des héros assez naïf mais courageux (Final Fantasy IX, Xenoblade, Tales of Symphonia, Kingdom Hearts, Lunar), des personnages sans grande personnalité du tout à part qu'on suppose qu'ils sont courageux et fort (Dragon Quest, Zelda (avant Wind Waker), Chrono Trigger, Adol de Ys, Earthbound, Shin Megami Tensei), plus rarement des personnages un peu plus "délinquant" (Le héros de Terranigma) voir "fort" (le héros de Lost Odyssey, Millia de Tales of Xillia, ) ou un peu en décalage avec les évènements (Yuri de Shadow Hearts et Tales of Vesperia... Tiens c'est marrant qu'ils aient le même nom).

    Mais des taciturnes comme ça ? Honnêtement c'est pas souvent, la monde est même arrivé beaucoup plus tard dans les animes avec La mélancolie d'Haruhi Suzumiya dans lequel les pensées de Kyon, le héros, sont vu au grand jour par le lecteur qui en appréciera tout le cynisme. Donc déjà à l'époque c'était rare, aujourd'hui ça l'est moins dans le monde des animes mais j'en vois toujours pas dans le monde du J-RPG. Tous les héros sont un minimum social.

    Linoa est pas non plus une jeune première, c'est une fille qui est jolie et qui aime les animaux........ Voilà voilà........ Hey quoi, Selphie est mignonne et dynamique tu trouves ça mieux ? Quistis est adulte et studieuse. Zell est dynamique et euh un peu bêta. Bref ouais elle est dans le même lot que les autres en fait tu as raison. Y'a que Squall qui sort du lot pour être un personnage développé ce qui fait que tous les personnages sont absolument pas égaux entre eux vu que tu as Squall qui les surplombe tous avec a plomb.....

    .... Mais le pire, c'est qu'on parlait même pas de ça ! Tu parlais d'importance dans le scénario, pas de personnalité ! Un personnage sans personnalité marquante peut avoir plus d'importance dans le scénario qu'un personnage très marqué avec sa personnalité... Ce serait pas la première fois d'ailleurs ! Et alors là c'est encore pire. Dis moi UNE décision de Quistis UN truc qu'elle a fait d'elle même après la sortie de la cave d'Ifrit ? C'est jamais arrivé, ces personnages là pourraient être totalement absent dans ton équipe le scénario serait exactement le même, ça nous éviterait même l'absurdité de "tout le monde était dans l'orphelinat".... Sauf Irvine qui participe au scénario à la fin du CD1 encore une fois.

    A l'inverse, dans Final Fantasy XIII, tu as des relations très entremêlé. (Je vois FFXIII comme un shojo, c'est à dire pas une histoire d'amour mais une histoire sur les relations entre les personnages) Difficile de retirer Snow du groupe, c'est lui qui entraine la haine de Lightning et Hope. Dommage de ne pas avoir Hope, c'est lui qui adoucit Lightning et ils affrontent leurs deuils ensemble. Vanille fait tout le lien avec Gran Pulse, ce personnage est ultra important dans le scénario global. Et bien sûr, dommage de pas avoir Sahz, il est cool ! (Bon ok, Sahz participe pas beaucoup au scénario "général" hélas, mais son histoire est suffisamment cool et développé pour que je puisse dire qu'il compte dans le scénario "tout court")

    Rien de tout ça dans FFVIII où chacun est un peu dans son coin mais où contrairement à FFVI, aucun n'a vraiment d'histoire intéressante à raconter qui participe au scénario.

    Costionne a écrit:Pour Paper Mario :
    Haga, je comprends très bien ton avis sur certains passages ennuyeux. Moi, c'est Super Mario RPG qui m'a réellement ennuyé avec beaucoup de mondes, d'ailleurs je ne l'ai même pas fini tellement ce jeu me semblait fade au milieu de l'aventure.

    Hum... Mario RPG est un de mes premiers J RPG avec Mystic Quest, Final Fantasy IV, Chrono Trigger, Tales of Phantasia et Rudora No Hihou. Comme tu peux le voir dans cette liste, l'univers de Mario RPG a dû ressortir beaucoup par rapport à ça. Peut être que si je le refaisais aujourd'hui je le trouverais moins bien.

    Pour moi c'est un jeu qui commence hyper fortement avec le chateau de Bowser, le voleur de la première ville était déjà bien délirant et on se bat contre une épée géante en tant que boss, petit passage un peu chiant dans les égouts puis il y'a la forêt champignon qui était vraiment extra à parcourir pour moi. Ensuite on arrive dans ma partie favorite du jeu : La tour de Booster avec la rencontre avec Bowser qui pleure qu'on lui ait volé sa tour et qui attaque avec un Chomp. Booster qui est un personnage ultra délirant voulant se marier avec la princesse dont la course poursuite mènera plutôt loin. Ensuite on attaque déjà la partie finale du jeu avec un petit moment chiant pour grimper jusqu'au monde du ciel qui possède un couple complètement absurde entre la princesse et ce gros corbeau qui essaye de voir si tu es bien une statue et pas un personnage en essayant de te picorer. On finit l'endroit assez rapidement par des Power Rangers sur un volcan et on est quasiment déjà dans le donjon final de mémoire.

    .... Peut être que les dits moments chiants sont ceux que j'ai oublié dans ce résumé (y'a un espèce de jeu de rythme dans une mare aux grenouilles, un village de monstre où tu trouvais un boss caché avec une musique de Final Fantasy, et un jeu de chariot de mine dans les autres moments cools dont je me souviens vite fait... Mais je sais plus où on les case) mais ça faisait plus de moment "Excellent" que Paper Mario qui est beaucoup plus sage à coté. (Je dis pas qu'il en a pas hein, Tubba Bluppa et l'enquête notamment sont extraordinaire... Mais ça en fait moins... ou plus concentré sur un seul endroit si tu préfères)
    avatar
    Reven Niaga

    Messages : 19
    Date d'inscription : 29/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Reven Niaga le Mar 5 Avr - 11:21

    Bon, comme j'étais chez mes parents pour pâques, je n'ai pas pu continuer Tales of Zestiria (tristesse), donc je vous ferai un pavé sur ce jeu plus tard.

    J'ai du coup déterré Rune Factory 4 du profond de ma 3DS pour le reprendre, et m'emmerder grave, sur le coup.
    Si le jeu a bien un problème, c'est l'aléatoire. Comprenez : pour rendre l'ensemble plus vivant, il y ce qu'ils appellent des "Town Events" aka des évènements spéciaux qui ont lieu de temps en temps dans la ville et qui sont entièrement randomisés. Rien de grave en soit, c'est amusnat de tomber sur les histoires des gens alors qu'on s'y attenait pas, et qu'on ne sait pas vraiment sur quoi tomber. La dernière histoire que j'ai eu était même touchante.

    Mais voilà : cela fait une année ou plus que j'ai terminé l'arc 2 de l'histoire principale. Il y a un petit arc qui suit encore, qui donne accèes aux derniers donjons, entre autres. Comment l'avoir ? Par un Town Event qui se déclenche donc au hasard. Maintenant, cela ne serait pas si grave, si je n'étais pas arrivée au moment où j'ai besoin de ce donjon pour me débloquer la suite de ce que je peux faire. J'ai fait poussé toutes les graines, j'ai toutes les recettes que je peux avoir et j'ai crée tout ce que je peux crée. Les drops dont j'ai besoin maintenant pour pouvoir avancer se trouve là-bas. J'ai épuisé un peu tout le reste aussi. Je suis donc juste en train de devenir mulit-millionaire en courant en rond.

    Je suis bloquée ailleurs aussi : j'ai un partenaire dans ma vie depuis un moment aussi, mais je ne peux pas le demander en mariage (ou me faire demander en mariage), car il y a toujours des évènements précis à avoir pour que cette option se débloque. Cet évènement est aussi totalement au hasard : augmenter l'affinité avec le personnages ne changera en rien les probabilités de le déclencher. Je pourrais marier tous les autres candidats de la ville, car j'ai récupéré tous les évènements pour tout le monde. Sauf le mien de copain.
    Et j'aimerai beaucoup avoir une famille : une partie de l'exploration de la map est bloquée car il faut venir en famille. En soit, c'est cool, car il y a toujours quelque chose à faire n'importe le stade du jeu.

    Sauf… quand ces évènements en question ne se déclenchent pas.
    Et c'est vraiment frustrant.

    Vous pouvez forcer la main au jeu : si l'évènement en question et choisit au hasard, le jour ne l'est pas. la méthode consiste donc à jouer jusqu'au jour où un town event a lieu, de retenir la date et de relancer le jeu. Le jour avant le town event, vous invitez dans votre équipe les personnages concernés par l'event que vous voulez débloquer (niv7 d'amitié obligatoire, au moins). Avec tout le monde dans votre équipe, allez dormir : S'ils quittent le groupe à ce moment, un town event qui les implique aura lieu le lendemain. Cette méthode à deux soucis :
    - C'est chiant (vous pouvez relancer la console une cinquantaine de fois ou plus).
    - Elle ne garantit pas que l'évènement tombe (le(s) personnage(s) peuvent quitter l'équipe à cause d'une autre town event qui implique leur présence).

    De plus, j'aime la globalité des towns events donc si je tombe sur un, j'ai envie de savoir sa fin. L'idée même de forcer la main au jeu me plaît pas.

    Bref, du coup, outre parler à tout le monde, faire des minis-quêtes à la con pour cumuler des poitns (qui me servent à rien, car aggrandir ma ferme est inutile, vu que je suis déjà riche comme pas permise, aggrandir la maison rime a rien, car j'ai ce qu'il faut pour me faire marier, et que j'ai le reste). je cumule donc pour pouvoir acheter la maison au gars dans la partie automne de la map, pour voir ce que ça m rapporte. Parce que c'est le but le plus immédiait que j'ai à faire qui semble en tant soit peu utile.

    Ce jeu est excellent sur tellement de points, je comprends juste pas comment des évènements vitale à l'avancement du jeux ont pu être mis dans la case "hasard le plus total et complet".
    Certains ont attendu plus que cinq en in game avant qu'ils ont eu l'évènement qui leur permettait la demande en mariage. Donc même pas l'évènement même du mariage ! xD
    avatar
    Weldar

    Messages : 156
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Age : 27

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Weldar le Mar 12 Avr - 21:47


    avatar
    Weldar

    Messages : 156
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Age : 27

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Weldar le Jeu 21 Avr - 14:30



    Après 55 heures de jeu, j'ai terminé le dernier Dark Souls III.

    Le premier sentiment qui me vient est que je reste sur ma faim. Certes, ça fait sourire après 50 heures de jeu, mais j'ai l'impression d'avoir un univers moins balèze que le 2. Certes, Miyazaki l'avait qu'il y aurait moins de zones que le 2, mais des lieux plus vastes à explorer et il a pas menti, mais on a légèrement moins de zones que le 1 aussi.
    Spoiler:
    Je pense en avoir compté 19 contre les 23/24 du premier Dark Souls.

    La quantité ne fait pas la qualité forcément, la plupart des zones sont assez cools, même si on retrouve des thématiques assez classiques désormais, en plus de clins d'oeils parfois trop nombreux au premier opus. Après tout, le troisième et dernier épisode se veut être la suite directe du premier Souls en voulant marquer assez fortement le lien, au point que le 2 se présente comme "l'épisode osef".
    Si le 2 était critique pour son level-design plus linéaire et plat, on avait en compassion une forte diversité de lieux, un certain dépaysement en dépit d'un aspect zone interconnecté manquant de cohérence. Je reste très satisfait des lieux explorer dans le 3, mais à part quelques décors vraiment chouettes, on est légèrement moins surpris. Néanmoins, j'ai adoré le...
    Spoiler:
    Irithyll de la vallée Boréale, le Bastion de Farron (oui Blightown 2, mais sans la frame rate insupportable), la Cathédrale des Profondeurs, voir le Lac Incandescent...

    La structure des niveaux est plus "complexe" que le 2, mais moins que le 1. On a une sorte de mix entre une grosse route, et parfois une route B qui nous emmène dans une, voir deux zones à explorer. Je garde une préfèrence pour le schéma du 1, mais le 3 reste bien foutu avec pas mal de zones optionnelles (dont une... il fallait le deviner).

    Quant au gameplay, on reste dans la continuité des autres Souls. On pourrait dire que c'est une simple suite facile sans rajout, mais on a quand même squelette plus optimisé. On parle souvent d'un mélange des Souls (Bloodborne inclut) avec un jeu plus vif et dynamique, le retour de la barre mana, des ennemis agressifs. Les ennemis ne sont pas tellement placées de manière sournoise ou lourdingue comme le 2, même s'il y a parfois des passages retors. On critique le manque de prise de risques, mais j'ai presque envie de dire "osef", vu que je prends surtout plaisir à un Souls pour explorer, découvrir des lieux et affronter des boss (et découvrir le background), sachant que Bloodborne n'est pas non plus "révolutionnaire" en réponse à certaines remarques négatives.
    Le jeu est aussi critiqué comme étant facile, ce qui n'est vraiment pas mon avis à ceci près que je suis d'accord que le jeu est plus abordable par des feux mieux répartis dans les zones, quant aux ennemis/boss, non, ils ne sont pas plus faciles. Certes, il y a l'habitude et les réflexes pour les vétérans des Souls, mais les boss (très bons et très inspirés) sont plus malicieux qu'un Dark Souls 2 et souvent, ils ont un combo ou une attaque qui peuvent mettre notre barre de vie proche du 0.

    Bande-sonore très bonne, après un second épisode anecdotique, Sakuraba est en duo avec Yuka Kitamura (qui a bossé sur les précédents Souls) et on va croire que Motoi est tout de suite plus inspiré quand il est accompagné (en pensant aux éloges de Tales of Zestiria). Il y a de très bons thèmes de boss (mon préféré vient au Abyss Watcher) et une atmosphère plus chargée de mélancolies.
    La mélancolie est presque la thématique que j'ai ressenti à travers le background du 3. Certes, les ambiances des Souls ne sont rarement très joyeuses, mais le 3 s'entête plus ou moins à faire pas mal (ou trop) de clins d'oeils au premier épisode (et le 2, on s'en fiche comme toujours, haha). Il y en a qui sont intéressants, voir déprimants qui se font de manière intelligentes :
    Spoiler:
    ... découvrir le cadavre de la soeur de Quelaag dans les ruines démoniaques (moment de grand chagrin), ou de voir que Gwyndolin s'est fait dévorer par Aldrich

    D'autres se font par mise en scène à renfort de gros fanservice un peu attendus, mais ça ne m'a dérangé tellement. La découverte du background est peut-être moins passionnant que le 1 (car premier épisode, introduction à l'univers toussa), mais découvrir le destin de certains personnages reste attrayant et le personnage du Firekeeper est très intrigant (au même titre que la messagère d’émeraude).


    Bref, j'ai passé un très bon moment, mais je reste un poil sur ma faim.
    Et si j'ai exploré à fond, battu tous les boss et monstres uniques (et ils sont nombreux, contrairement au 2 où il y en avait presque pas), on passe forcément à côté de plusieurs quêtes annexes dans un premier run...
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Jeu 21 Avr - 18:27

    Intéressant, te voici paré pour Bloodborne quoi !

    .... Ou alors viens me rejoindre sur King's Field !
    avatar
    Weldar

    Messages : 156
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Age : 27

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Weldar le Ven 22 Avr - 16:53

    Je pense me tourner sur Bloodborne plutôt, haha.

    Bien que je pense faire le NG+ vu qu'il y a des sub quests que j'aimerais bien faire et découvrir le background qui va avec.
    avatar
    Weldar

    Messages : 156
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Age : 27

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Weldar le Mer 22 Juin - 14:42




    Si j'ai d'autres jeux sur le feu comme Fire Emblem Fates ou King's Field 2, je vais surtout m'attarder sur le Tales of Zestiria sur PS4.

    Épisode presque célèbre à cause de son bad buzz au Japon lié au traitement d'un personnage (féminin), pourtant c'est un opus très intéressant pour le peu (16 heures) que j'ai pu faire.
    La structure du jeu fait évoluer ce qu'on a pu avoir dans les derniers épisodes en améliorant l'aspect zone interconnectées sans transition world map, histoire de donner une cohérence à l'univers. On aime ou pas, et forcément le level-design donnera des impressions de vides très carrés ou d'inégalités, mais je le trouve mine de rien moins mauvais de ce que je pouvais m'attendre. Après une première partie assez dirigiste, le jeu devient un peu plus ouvert (des zones optionnelles visitables) et s'offre même du backtracking grâce aux actions que peut faire le joueur sur le terrain quand il explore. Les lieux manquent un peu de diversités, mais certains endroits sont jolis et jouent sur le côté "panorama qui en met plein la vue"... Je vais finir par croire qu'il y a eu un avant et un après Xenoblade.

    Côté combat, il y a du changement aussi. Le jeu mise beaucoup sur le concept des Seraphins, des combattants/accessoires aux combattants humains qu'on peut alterner à tout moment (on peut avoir deux Seraphins au maximum et deux humains au maximum) si on veut modifier une composition élémentaire... et la petite feature en plus est la fusion entre un humain et un Seraphin pour livrer une sorte de super guerrier élémentaire qui fait de gros dégâts et qui peut nous faire dégager de différentes situations fâcheuses.
    La jauge CS devient presque une jauge d'endurance et on a d'autres features dans le système que j'ai plus ou moins pas encore cerné.

    Côté histoire, si le pitch paraît très basique au premier abord, il joue étonnamment bien sur ses clichés pour en livrer un récit pas si con que ça, voir sombre. Le casting est très attachant, sauf celui du personnage de Rose que je trouve insupportable. J'ai du mal avec ce décalage "je suis une jeune tueuse impitoyable, mais en temps normal je joue la hippie débile" et le fait que Sorey ait peu de soucis avec... peut-être qu'on aura un super plot autour d'elle, mais pour le moment, ce manque de cohérence m'énerve, m'évoquant presque les tueurs cosplays débiles d'Akame Ga Kill!...
    Le méchant a l'air "mokay" au premier abord, mais il y a un point que j'ai trouvé vachement surprenant:
    Spoiler:
    ... on peut le rencontrer dans une(des?) zone en mode méga random. Certaines zones sont parfois frappées par la puissante aura des Hellions (être vivant se transformant en monstre parce qu'il a le bad), et du coup, j'ai pu croiser le big boss des monstres qui se promenait ppr, comme ça, et il peut nous attaquer (et nous défoncer naturellement)... Je trouve ça très original comme traitement du grand méchant dans un J-RPG, ça fait très retro en soi.


    Bref, il y a pas mal de choses à dire et je prends bien du plaisir sur cet épisode, dont hormis deux/trois points, me déplait pas du tout.



    EDIT:

    Voilà, j'ai bouclé l'aventure ainsi que le chapitre additionnel sur Alisha. Il me reste cependant un boss optionnel à vaincre (dur) et un donjon caché, mais disponible qu'en New game+ et j'ai... la flemme.

    Mon premier ressenti final est que c'est un bon Tales of qui se réinvente et qui n'est pas si classique que ça.
    J'ai beaucoup aimé le nouveau Battle System, assez tactique mine de rien, et moins bourrin que les précédents Tales of. Dommage que la caméra peut partir en vrille suivant les rencontres malheureuses avec les ennemis, vu que les combats se déroulent directement sur la map et suivant là où on se cogne, l'arène peut se retrouver très réduite... Ce que j'apprécie beaucoup.

    Mon principal reproche est le design des donjons très peu inspiré (hormis les donjons élémentaires et deux/trois donjons plus sympathiques) entre une esthétique copié/collé et un goût de D-RPG assez pauvre (bon après, il y en a qui aime les D-RPG avec ses design souvent bancals). Il y a beaucoup de donjons, souvent optionnels, mais comme on dit souvent, la quantité de ne fait pas la qualité. C'est dommage, surtout pour le GROS donjon du chapitre d'Alisha qui ressemble à un pur D-RPG dans son LD en plus d'être assez corsé et long.
    Néanmoins, j'ai aimé l'aspect faussement ouvert. On est pas dans un pur open world (comme quoi, Tales of gardera encore son identité et évitera l'uniformisation des jeux d'aventures en open world), on reste dans une structure de zones fermées, mais interconnectées entre elles que j'ai trouvé plutôt bien foutu par rapport aux aprioris que j'avais. Le level-design des zones extérieurs est clairement pas si mauvais que ça, mais il manque un peu d'interactions malgré un semblant de backtracking bien venu.

    Côté histoire, elle est assez particulière.
    De tête, je dirais que j'ai beaucoup accroché à la première partie, dirigiste, mais bien amenée. La seconde partie, un peu moins, et tout le long, je trouverai les réactions et le traitement de certains personnages très bizarres. Enfin, on a une troisième partie assez classique, mais qui aboutie sur une fin presque surprenante, en plus d'y avoir un certain effet de style. L'épilogue à travers le chapitre d'Alisha n'apporte pas grand chose, hormis de...
    Spoiler:
    ... rompre avec le semblant de romance qu'il y aurait pu avoir entre elle et Sorey, vu qu'au final, elle ne reverra plus Sorey... mais elle aura visiblement trouvé une (très) bonne amie à travers Rose.
    On se demande s'il n'y aurait pas eu un second chapitre de prévu par rapport au personnage de Lunarre qui a survécu et qui prépare un "mauvais coup" en attendant de se remettre de ses graves blessures. Dommage, mais vu la réception encore très controversée du chapitre par rapport au traitement d'Alisha (c'est vrai que j'aurais bien été curieux de voir ses "fusions"), on dirait que les développeurs ont encore mal avec l'écriture de Zestiria.
    J'ai bien aimé le casting, même le très classique Sorey reste attachant et ne fait pas de l'ombre aux autres personnages (contrairement à Vesperia, aka peut-être le Tales of que j'ai le moins apprécié)... mais j'ai vraiment détesté le personnage de Rose (pas très cohérente, son intégration assez wtf dans l'équipe). Je ne vais pas dire dommage qu'elle remplace Alisha dont j'ai trouvé cette dernière plus attachante (et travaillée) pour ne pas me joindre à la fameuse controverse, vu que cette mise à l'écart permet de voir le personnage sous un autre angle...
    Spoiler:
    ... voir d'être peiné pour elle, vu qu'elle regrette de ne plus être aux côtés de Sorey, même si c'est justifié par le scénario et qu'au final, Alisha est assez cohérente dans l'écriture.
    Je noterai aussi un point dans l'écriture qui m'a surpris...
    Spoiler:
    ... la mort de Dezel, l'un des personnages principaux personnages jouables. C'est peut-être la première fois qu'un personnage jouable et clé meure au cours de l'aventure. Cela m'a surpris, même si je m'attendais à ce qu'il ne soit pas jouable jusqu'au bout vu que le jeu teaser un autre séraphin du vent jouable (le bon spoils de la box du jeu haha).

    Les annexes sont mieux travaillés, que ce soit dans leur déroulement, la façon dont elles se déclenchent (le compagnon qui peut rappeler au joueur les quêtes en cours) et qu'il y ait un certain accomplissement appréciable. Je suis cependant déçu du traitement final autour des annales de la terre...
    Spoiler:
    ... qu'elles ne soient pas si optionnels que ça. Je trouvais intéressant d'apprendre le lore en parallèle de l'intrigue principale. On avait l'impression qu'on aurait des explications qui ne seraient pas décrites dans le fil rouge, et au final si, on est obligé de toutes les avoir pour avancer le plot. C'est faussement non linéaire, mais j'ai apprécié la démarche.


    Enfin, l'OST est un bon cru et c'est amusant de retrouver Go Shiina depuis Legendia dans une nouvelle production estampillé Tales of et ça se voit bien. On retrouve ses thèmes, ses chœurs, ses instruments typiques de Legendia et ça donne une belle variété dans l'ambiance sonore... Dommage qu'on ne le retrouvera pas dans le futur Berseria, alors qu'on retrouvera trois character-designer pour les personnages importants, comme Zestiria.
    Quoiqu'il en soit, j'attends de pied ferme le Berseria, surtout qu'il devrait corriger les quelques défauts techniques du jeu (la caméra en combat, nouvelles features dans le battle system, et une exploration plus travaillée).
    avatar
    Reven Niaga

    Messages : 19
    Date d'inscription : 29/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Reven Niaga le Mer 30 Nov - 12:21

    Une Reven sauvage apparaît !

    Je vis. Un peu Embarassed J'ai été un peu occupée dernièrement, donc j'ai laissé tombé les forums un peu très beaucoup à la folie, mais j'existe encore dans ce bas monde, et j'ai même joué à quelques petites choses depuis la dernière fois. Alors je vous fait un petit résumé ici. Si j'ai le temps, j'aimerai bien me lancer dans l'écriture de quelques articles à nouveau, il y a quelques jeux qui me donnent bien envie.

    Bon alors qu'est-ce que j'ai joué dernièrement ? Donc, heu, ces derniers 8 mois. Je risque de faire assez court, parce que bon, je suis assez fatiguée.

    Enslaved
    Enslaved se fait un peu vieux, je pense. Ce fut une agréable surprise et une bonne découverte. Il n'a rien de casser trois pattes à un canard, mais le scénario était intéressant. Son gameplay se fait un peu redondant par contre. C'est un peu toujours la même regaine des jeux d'actions de l'époque.



    Witch and Hero
    Je reste l'experte d'acheter des jeux à la con sur l'eShop de la 3DS. Witch and Hero m'est tombé dans les pattes je sais plus comment, mais il a pas dû coûter très cher. Bah heu oui, on va dire que ça passe de temps, c'est marrant quand on a rien d'autres à faire. C'est court, pas trop compliqué, Gameplay simple, retro. Et… v'là. J'ai vu qu'il y a un deux, je vais peut-être le prendre le jour ou j'ai à nouveau reste d'un 1€ sur mon compte eShop (mais depuis qu'on peut juste ajouter la différence quand on achète, j'ai très peu de reste).



    Zestiria
    Je joue toujurs à Zestiria. Je suis toujours bloquée comme une malpropre. J'ai pris quelques niveaux depuis, donc je vais voir d'aller tapper sur mon boss en mode facile, pour voir si ça suffit. J'ai plus que 15 niveau de différence avec, owé. Je suis un peu très venère qu'ils te bloquent comme ça. Ca leur aurait pas couté cher de me laisser me balader partout dans le monde quoi.

    Spoiler:
    En plus je suis sûre que je pourrais venir à bout de ce boss si seulement j'avais Rose, et non Alisha. Sérieux juste pour Alisha, ils auraient pu te permettre de rejoindre des coins avec des ennemis à la hauteur plutôt que te bloquer dans la zone du début. Parce que elle sert vraiment à rien ;_;

    Birth By Sleep
    L'intérêt pour ce jeu frôle assez bas dans mon estime.  bounce
    Redonnez-moi KH2.

    King's Quest 2015
    Alors, ce jeu doit être mon petit jeu de coup de coeur de cette année. J'attendais d'avoir tous les chapitres, mais finalement j'ai craqué dessus quand ils étaient au 3 (j'ai vu que le 1ier chapitre était dispo gratuitement, j'ai pas pu résister). J'adore tellement. Il y a beaucoup de soin dans le jeu entier, les animations et les graphismes sont magiques (toutes les textures sont fait à la peinture à l'huile <3)), les doubleurs excellents, c'est une réinterprétation de la série King's Quest, sans pour autant imposer cette interprétation comme des faits et une réalité, les énigmes sont sympa, et… ah bah il est juste excellent en fait. On peut le faire sans connaître la série, mais c'est truffé de référence si on connaît un peu (les épisode prennent place entre les jeux 1-6 de la série)



    Never Alone
    Alors, le jeu avec la petite inuite et son renard m'a laissé un peu plus perplexe. Autant, l'initiative de base est louable, donc découvrir les contes et la culture inuit à travers un jeu de plateforme, autant le jeu en lui-même a le cul entre deux chaises. Le gameplay est assez mou, et en solo, certains passages sont assez difficiles à cause d'une jouabilité qui pêche un peu. Bref, d'un point de gameplay, le jeu n'offre pas une expérience satisfaisante. le problème, côté présentation de la culture, ce n'est pas non plus assez poussé. Les documentaires qu'on débloque sont sympa, mais court. Du moment qu'on accroche un peu au sujet, on se retrouve en manque. Bref, ça reste un jeu sympa, mais qui n'a pas su bien marier les deux éléments. On se retrouve décu des deux côtés, on a une impression de manque, et de pas assez réfléchi. On ne sait pas vraiment s'ils voulaient se focaliser sur la présentation de la culture, ou sur le gameplay, donc ça fait un moitié-moitié bizarre, mais agréable en soit.



    Entwined
    Dans ma quête de prendre et de découvrir des jeux pas cher sur les eshop, psn, et autre joyeusetés (d'ailleurs, le psn est vraiment mal foutu je trouve V_V), j'ai pris Entwined. Pas cher, ça avait l'air joli, et ça occupe. je sais pas vraiment si je le conseille, mais je l'ai trouvé sympa à faire. À la base, je l'ai pris car il était basé sur le conte du poisson et de l'oiseau qui s'aiment (j'aime bien ce conte, il est chou), mais le gameplay consiste à juste bouger le poisson et l'oiseau, chacun avec un des stick de la manette pour passer des anneaux. Un exercise cérébral marrant, mais pas de quoi plaire à la majorité. L'OST est très sympa par contre, la direction artistique minimaliste est joli. J'ai trouvé le jeu très relaxant et apaisant.



    Fairune 2
    Fairune 2 <3
    Il coûte plus cher, certes, mais il propose un monde au moins 3 fois aussi grand, plus de musique, plus d'histoire, des PnJ, et tout. Si vous avetz fait Fairune 1 et que vous avez aimé, vous allez aimer le deux. C'est la même chose en plus développé.



    Zero Time Dilemma
    La fin de la trilogie des Zero Escape ! Je l'ai bouffé en deux jours. Autant je reste toujours sceptique sur la valeur général du scénario, il faut admettre qu'il est bien construit et mise en scène, et il est assez captivant. Je suis surprise que le jeu ait été réalisé entièrement en cut-scene doublé, dans la mesure que le jeu a faillit ne jamais voir le jour. L'animation est un peu rigide et akward, mais on voit que l'équipe a fait un très bon boulot avec les moyens qu'ils avaient. Le jeu spoile à fond Virtue's Last Reward, et un peu moins 999, donc même si c'est le premier des jeux à être disponible sur ordinateur, je déconseille d'y jouer si vous voulez apprécier les deux autres.
    Les énigmes restent assez sympa. Le jeu souffre par contre du défaut "j'ai cliqué 1mm de côté de l'objet dont j'avais besoin, donc je me retrouve bloquer comme une merde jusqu'à réaliser que hé, il me manquait qqch."



    Pokémon Lune
    J'ai craqué, j'ai sauté sur le hype-train, car tout le monde dans la classe y joue, et j'ai fait un effort de sociabilisaton considérable en achétant ce jeu (42€ quoi, j'aurais pu m'acheter une xbox360 slim en occaz, à ce prix quoi, et enfin finir de jouer mes jeux 360). Pour le moment, je suis agréablement surprise. J'aime bien le changement de graphisme, leur nouvelle interprétation des "arène", l'idée de faire des varations d'apparences pour les pokémons, etc. Pour le moment je regrette pas.
    Il faut noter que je suis pas une accru de Pokémon, je saute toujours plusieurs générations.
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Mer 30 Nov - 12:45

    Reven Niaga a écrit:Enslaved
    Enslaved se fait un peu vieux, je pense. Ce fut une agréable surprise et une bonne découverte. Il n'a rien de casser trois pattes à un canard, mais le scénario était intéressant. Son gameplay se fait un peu redondant par contre. C'est un peu toujours la même regaine des jeux d'actions de l'époque.

    J'avais fait et apprécié aussi à l'époque... J'en ai peu de souvenir, j'ai pris celui là parce que je pouvais l'emprunter gratos et ça a été "mon jeu d'action new gen" pendant un très long moment, sans vouloir réellement en faire un autre.

    Depuis parait qu'il est très critiqué pour son gameplay pas méga profond, sa linéarité et ses QTEs.... Mouais.... Au moins c'était une production un peu moyen budget, dans un monde bien à lui avec des personnages bien à lui qui tombe pas dans l'absurdité de l'open world, moi je dis que ça va.

    Reven Niaga a écrit:Birth By Sleep
    L'intérêt pour ce jeu frôle assez bas dans mon estime.  bounce
    Redonnez-moi KH2.

    Ouais, le coup de l'histoire séparé en trois persos ça a vraiment été fatal pour moi aussi... Et ça promet pour King's Quest, faut vraiment que je boost pour finir ces jeux !

    Reven Niaga a écrit:Never Alone
    Alors, le jeu avec la petite inuite et son renard m'a laissé un peu plus perplexe. Autant, l'initiative de base est louable, donc découvrir les contes et la culture inuit à travers un jeu de plateforme, autant le jeu en lui-même a le cul entre deux chaises. Le gameplay est assez mou, et en solo, certains passages sont assez difficiles à cause d'une jouabilité qui pêche un peu. Bref, d'un point de gameplay, le jeu n'offre pas une expérience satisfaisante. le problème, côté présentation de la culture, ce n'est pas non plus assez poussé. Les documentaires qu'on débloque sont sympa, mais court. Du moment qu'on accroche un peu au sujet, on se retrouve en manque. Bref, ça reste un jeu sympa, mais qui n'a pas su bien marier les deux éléments. On se retrouve décu des deux côtés, on a une impression de manque, et de pas assez réfléchi. On ne sait pas vraiment s'ils voulaient se focaliser sur la présentation de la culture, ou sur le gameplay, donc ça fait un moitié-moitié bizarre, mais agréable en soit.

    C-C'est ennuyeux, je l'ai acheté récemment pour jouer en coop avec ma soeur.
    J'espère qu'à deux joueurs tout passe mieux...

    Reven Niaga a écrit:Entwined
    [...]Un exercise cérébral marrant, mais pas de quoi plaire à la majorité. L'OST est très sympa par contre, la direction artistique minimaliste est joli. J'ai trouvé le jeu très relaxant et apaisant.

    Les aventures de Reven, au pays du "Bon je vais quand même pas refaire Journey pour la cinquième fois non ? Voyons un truc qui y ressemble de méga loin"...

    Reven Niaga a écrit:Fairune 2
    Fairune 2 <3
    Il coûte plus cher, certes, mais il propose un monde au moins 3 fois aussi grand, plus de musique, plus d'histoire, des PnJ, et tout. Si vous avetz fait Fairune 1 et que vous avez aimé, vous allez aimer le deux. C'est la même chose en plus développé.

    Autant je suis pas bien chaud pour le Witch and Hero autant lui je le ferais c'est sûr, Fairune était trop mignon, j'avais l'impression de jouer à une sorte de mini Ys sans combat.

    Reven Niaga a écrit:Zero Time Dilemma
    La fin de la trilogie des Zero Escape ! Je l'ai bouffé en deux jours. Autant je reste toujours sceptique sur la valeur général du scénario, il faut admettre qu'il est bien construit et mise en scène, et il est assez captivant.[...]

    Tiens tu suis cette série ?

    J'hésite toujours avec elle, la plupart de mes proches disent que c'est de la merde et ceux que je vois l'apprécier n'aime pas Danganronpa que je vénère... Parait que c'est le même scénariste que Ever 17 que je DOIS faire et que 999 a des personnages vraiment bof en comparaison... Et puis parait que c'est relativement réaliste comme setting ce qui m'ennuie toujours un peu. Du coup tu en penses quoi ?

    Faudrait que je fasse un post du genre tiens, je vais en préparer un
    avatar
    Reven Niaga

    Messages : 19
    Date d'inscription : 29/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Reven Niaga le Mer 30 Nov - 16:14

    Depuis parait qu'il est très critiqué pour son gameplay pas méga profond, sa linéarité et ses QTEs.... Mouais.... Au moins c'était une production un peu moyen budget, dans un monde bien à lui avec des personnages bien à lui qui tombe pas dans l'absurdité de l'open world, moi je dis que ça va.

    Je trouve ça dommage qu'il se fasse critiqué sur ça. Je pense que c'était un des meilleurs jeux du genre et de l'époque que j'ai fait. Le monde était original, les personnages sympa, et je pense que tous leurs choix ont amenés finalement qqch de bien et de cohérent (l'openworld, je l'aurais vraiment pas vu en fait).

    C-C'est ennuyeux, je l'ai acheté récemment pour jouer en coop avec ma soeur.
    J'espère qu'à deux joueurs tout passe mieux...

    A deux, il ne devrait pas y avoir des soucis. Le problème vient avant tout du fait que tu diriges deux perso en 1 joueurs, et quand il faut changer regulièrement ou rapidement de personnages, ça peut devenir frustrant, et mener à des morts inutiles. Je pense que l'expérience sera meilleure à deux.

    Les aventures de Reven, au pays du "Bon je vais quand même pas refaire Journey pour la cinquième fois non ? Voyons un truc qui y ressemble de méga loin"...

    Je… je l'ai déjà fait… 7 fois au moins… Embarassed
    Puis Entwined, c'est étrangement addictif, sisi.

    Tiens tu suis cette série ?

    J'hésite toujours avec elle, la plupart de mes proches disent que c'est de la merde et ceux que je vois l'apprécier n'aime pas Danganronpa que je vénère... Parait que c'est le même scénariste que Ever 17 que je DOIS faire et que 999 a des personnages vraiment bof en comparaison... Et puis parait que c'est relativement réaliste comme setting ce qui m'ennuie toujours un peu. Du coup tu en penses quoi ?

    Oui, même qu'on en a discuté 2-3 fois. Je n'ai pas fait Ever 17, du coup je ne peux parler que de la série des Zero Escape, que je trouve en soit assez sympa. 999 reste mon préféré, je pense, parce que c'est le jeu qui a le scénario le plus crédible pour moi, ou le mieux amenés, je sais pas vraiment. les autrs ont un coté sensationnel et WTF qui est sympa sur le moment, mais qui, après coup, laisse un peu dubitative. C'est effectivement "relativement" réaliste. Relativement. 999 l'est plus que les deux autres, et le dernier part en soit vraiment au n'importe comment, même s'il est situé dans le monde réel.

    Ce que je trouve sympa avec la série, c'est que tout est basé sur des faits, histoires ou hoax réel dont le scénariste a mijoté sa propre sauce, c'est assez marrant. En soit, j'avoue que je les joue plus pour les énigmes que pour l'histoire en elle-même. Ils sont assez bien foutus, je trouve.
    Bref, je trouve bien sympa, comme trilogie.

    Pour King's Quest, en plus tu les a tous fait, donc tu vas reconnaître plus de détails que moi qui a fait le 5, vu le 6, et lu le scénario des autres. Mais c'est vraiment un jeu fait avec plein d'amour et ça, j'aime beaucoup.
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Dim 4 Déc - 16:01

    Bon alors le premier dont j'aimerais parler c'est lui...

    Tales of Zestiria


    Une discussion normale avec best waifu

    J'étais déjà tout heureux de mon expérience sur Xenoblade, il me fallait sur le moment un autre J RPG.... Encouragé par les commentaires positifs venant de tout part et ma propre expérience très positives des derniers Tales of, j'ai donc récemment pris une PS4 et une fois ma période shmup passé (dont le dossier est toujours en gestation par ailleurs), Tales of Zestiria a été l'un des jeux sur lequel je me suis rué dès que j'ai eu cette console.

    Pour être parfaitement honnête, j'ai toujours eu un problème avec Zestiria avant même qu'il sorte... Le directeur nous ventait que c'était bien gentil de s'égarer un peu dans le moderne avec Xillia 2 mais Tales of, c'est avant tout du médiéval donc on va mettre des dragons.... Pas de quoi me mettre de bonne humeur donc. La grosse feature poussée c'était aussi d'avoir des combats sans arène ce qui me semblait pas vraiment être très intéressant (oui c'est pas un gimmick que je trouve trop fou et en plus ça doit être la merde à programmer, autant de temps en moins pour programmer plus de diversité dans les donjons ou les effets techniques ou dieu sait quoi d'autres.... Au moins ça fait ça de moins à designer pour les graphistes) et surtout, vient donc confirmer la tendance aux grands espaces à la place d'un overworld que tous les Tales of récent semble s'obliger à faire... Une tendance dont je pense très peu de bien et celui qui s'en est le mieux sortis pour moi à ce niveau c'est largement Tales of Graces qui a un système de "route" pas si éloigné de Pokemon ce qui permet de ne pas avoir d'overworld mais d'avoir un chemin plutôt sympas à regarder avec ses petits events.

    Bref... Et pour finir, les persos me paraissaient vriament naze... Je veux dire, à coté de ce type là, Shulk me semblait être un personnage de la plus grande originalité avec son petit coté "nerd". (Et au moins il a l'accent britannique)... Mais bon, c'est finalement le drama comme quoi Tales of Zestiria abandonnerait un personnage féminin attachant (nom de code : "best waifu") au début du jeu qui m'a donné envie de jeter un oeil...

    Le premier contact a vraiment pas été évident... Déjà j'ai eu la bonne surprise de voir que la version PS4 n'était évidemment qu'un upscale et que donc les environnements manifestement prévu pour la version PS3 faisait encore plus vide avec les visuels plus "clairs" de la PS4... Ca c'est un truc qui m'est très personnel mais j'ai horreur d'upscale un jeu qui n'a pas été prévu pour, les impressions de vide ça me déprime ! Niveau gameplay j'ai été content de voir que l'idée de mettre les combats directement dans le monde venait avec une caméra qui fatalement se cogne sur les murs et fait que parfois tu vois absolument pas où sont tes persos... Formidable idée je vous dit... Au moins le système de combat a des changements marrants de Fusion entre des personnages mais ça fait qu'on a moins de perso sur le terrain et donc j'ai l'impression qu'à la fin ça donne moins de complexité au combat... C'était vraiment une bonne feature ? Au moins ça change me direz vous et j'ai l'impression de retrouver une évolution à l'excellent système de combat de Graces (vous êtes sûr que c'est pas la même team ?) mais en moins bien tout de même niveau feeling.

    Bref, ensuite ben y'a les personnages et je dois avouer avoir eu le plus grand mal à entrer dans leur synergie. Mikleo est distant d'un peu tout le monde si ce n'est son meilleurs ami (et plus si affinité) le héros et "best waifu" a été particulièrement peu intéressante pour moi en terme de personnalité. Bon gré mal gré, je progresse, je vois que quitte à faire des chemins plus ouvert, au moins ce n'est pas la honte de Tales of Xillia, y'a des ruisseaux, des arbres bien placés, des trucs intéressants sur la route bref, ça vole toujours pas méga haut mais ça ressemble à quelque chose.

    Et puis on arrive à l'histoire et.... Ben c'est pas qu'elle est pas bien, on est encore forcément au stade préparatoire mais... Ben déjà le dit stade préparatoire est pas bien fou puisqu'on doit retirer les ténèbres du monde... Wouh.
    Mais la manière dont le jeu décide de manier ça est assez intéressante puisque
    Spoiler:
    on est vraiment défini comme "l'élu" c'est à dire une sorte de Super Jesus qui a pour tâche de remettre la foi dans le coeur des hommes.... Car oui, c'est bien le manque de foi qui a permis aux ténèbres de s'installer, il est dit et répété qu'en priant aux esprits tout redevient comme avant... N'étant psa spécialement religieux ça m'a pas toujours super mis à l'aise pour être honnête... Ca change vous me direz et je vois des possibilités pour briser le coté manichéen... Surtout que le petit smiley de Reven me fait penser que l'histoire est moins simple qu'il n'y parait... Admettons...
    Reste que là maintenant tout de suite, je suis assez peu motivé par l'histoire, depuis j'ai eu droit à de nouveaux personnages et je suspecte d'avoir globalement toute la team. Le cast est largement mieux maintenant qu'au départ mais clairement, c'est pas non plus la folie....
    Spoiler:
    La fille aux cheveux longs est pas méga intéressante en soi mais j'aime bien son coté "fofolle" qu'elle montre en de rares occasions dans l'histoire principale... Toujours ça... Hélas elle a pas vraiment de relation intéressante avec ben euh qui que ce soit... Généralement y'a AU MOINS le héros mais là même pas du coup je sais pas trop quoi en penser.
    Mikleo continue à pas se sociabiliser avec le reste du groupe même si sa relation avec le héros est plus attachante qu'avant, il n'a de véritable affinité qu'avec la loli sarcastique qui aime bien le tourmenter.....
    Loli sarcastique que je suis bien content d'avoir là, loin d'être aussi agaçante qu'une Anise de Tales of the Abyss, elle met un peu de négativité dans tout ces personnages ultra positif et ça fait un bien fou.
    Et là je viens d'avoir Rose qui m'a prouvé qu'elle était un personnage plus marrant que l'autre qu'on a effectivement laissé de coté en 5 minutes top chrono, plus compétente et globalement plus marrante, elle est le personnage énergique dont j'avais besoin pour une équipe que je considère tout de même assez balourd... J'espère qu'elle aura des relations cools avec les autres personnages... Sinon elle risque de s'enfermer dans son rôle et de ne plus ressembler à grand chose. (Adieu, persona de mystérieuses assassin cool)
    Ah, et puis elle venait en package avec le personnage masculin agé au passé trouble.... J'ai pas grand chose à dire sur lui, il a tout son arc narratif à faire et en fonction il pourra être l'un des meilleurs persos ou l'un des plus déjà vu pour moi...

    Même le très naze niveau histoire Tales of Graces je me suis carrément plus marré. On est pas au niveau d'un Tales of Eternia non plus mais je suis toujours que moyennement convaincu...

    Rythm Heaven Megamix


    Comment trouver une image qui montrerait toute mon affection pour ce jeu ? C'est impossible...

    Fantastique... Je vais même pas en dire plus, j'ai un dossier à updater.
    J'ai adoré même si c'était surtout des jeux que je connaissais déjà... Mais je m'en lasse pas et les nouveaux sont parmi les meilleurs de la série.

    Sinon.. Bah du coup moi euh.... Alors que je suis écroulé sous le boulot, il me fallait un truc simple après ce Rhythm Heaven que j'ai bien torché... Et pas trop addictif pendant mes pauses pour pas que j'y joue toute la nuit.
    Alors je me suis souvenu que j'avais Rayman 2 sur 3DS..

    Rayman 2 (3DS)


    Remake sans amour.

    Et la vache, c'était encore mieux que ce dont je me rappelais, l'univers mystérieux et tribal, le gameplay fluide, la diversité des niveaux, le Level Design oscillant intelligemment entre linéarité et exploration. J'adore ce jeu !

    Sauf que la version 3DS est juste minable, des cutscenes mal timé, des skybox complètement pêté, la transparence qui est mal géré et donne parfois des trucs assez dur à déchiffrer comme le passage sur la chaise, les musiques qui stoppent/reprennent n'improte quand, des objets qui disparaissent/apparaissnet quand ça leur chante, incluant des bombes alors que tu descend en hélico... Toujours agréable.

    J'étais vraiment pris par le jeu mais je me dis que c'est pas possible si je refais Rayman 2, fallait que ce soit une version qui vaut le coup... Une version qui avait l'air d'avoir reçu de l'affection de la part de ses développeurs.... Et là je me suis souvenu de

    Rayman Revolution (PS2)


    Le jeu est magnifique... Et il tourne à un framerate pas dégeu en plus !

    Un remake qui remplace l'écran de choix de niveaux par un vrai hub, ça a été idéal pour revoir le jeu puisuqe je pouvais vraiment voir directement tout ce qui a été rajouté pour donner plus de vie au jeu. Je pense que là où le jeu a le plus réussi, c'est dans le fait d'étendre les zones dédiés aux pirates. Elles sont devenus plus grandes, plus intéressantes et plus logique (Y'a même des toilettes et ils ont rajouté une télé pour que le garde puisse dormir devant !). Une zone supplémentaire pour la prison a également été une bonne idée bref tout est vraiment bon à ce sujet.

    Il y'a d'autres zones et ennemis qui ont été vraiment bien pensé et avec ça, les retouches graphismes ont vraiment tout fait pour en faire un jeu coloré et plus agréable qu'avant. Je ne suis pas forcément hyper pour un hub logique mais faut reconnaître que ça donne un cachet et surtout de tout nouveaux endroits à parcourir pour Rayman. Pour visiter Rayman 2, je pouvais pas rêver de mieux.

    … Mais ouais peut être pas pour une première expérience... Là on va dire que je chipote mais pour moi, Rayman 2, c'était avant tout le mystère et le fait de rendre tout aussi coloré a pas mal nuit à cette atmosphère qui est forcément moins sombre. On sent aussi beaucoup que le hub a été rajouté à plusieurs endroits comme les niveaux « le sanctuaire de terre et de lave » puis « sous le sanctuaire de terre et de lave » qui semble être à des coincés séparés dans le hub ou encore le fait que Rayman ait toujours l'air subjugué par Ly pendant tout le jeu et en parle même comme une sorte de légende de l'endroit (LY LA FEE?) alors que au final, dans le hub, elle habitait genre à deux pas de chez Globox. On sent que le personnage a pas été fait pour ça.
    Ah et il est impardonnable de faire parler Polokus, surtout avec cette voix grelotante de vieux magicien, IMPARDONNABLE.

    Après tout, ça sont des défauts que trouveront un joueur de la première heure, pas forcément quelqu'un qui y joue poru la première fois... un truc plus ennuyeux cependant, c'est une finition vraiment qui laisse à désirer à la fin du jeu. J'étais heureux et impatient de voir que le quatrième masque n'était pas donné par un petit de Globox en mode wtf mais aurait un vrai niveau/boss qui lui serait dédié... Malheureusement le boss en lui même est moche, utilise les sprites 2D sous la forme de nuage en attaque, en truc à renvoyé et au dessus de sa tête ce qui le rend méga confus, est vraiment trop long et en plus se permet d'être buggé de partout. (Je l'ai fait une fois sans musique, une fois il a fait crash ma console et deux fois j'ai pu aller au masque sans l'affronter en passant à travers les cubes de glace qui sont censé s'en aller durant la cinématique..... C'était pas joyeux)... Ne parlons pas malheureusement du truc qui nous emmène au dernier niveau qui a Clark et Globox sur le coté.... Sans la moindre animation... Stoppé net, comme ça.... Désolé moi il me faut un peu plus de vie que ça.

    Alors après on connait la chanson, on met plus de temps à décrire les défauts qu'à parler des qualités en particulier quand les défauts sont spécifiques mais faut pas s'y tromper, Rayman Revolution est un super remake et malgré ses petits défauts je conseille à tout le monde d'y jouer !

    D'ailleurs, j'ai tellement aimé qu'il m'en fallait plus ! Il me fallait un autre jeu comme Rayman 2 ! Un autre Plateformer 3D sur console (le PC est hors champs pour le moment oui) et là benn.... C'est la merde.... Y'en a pas tant que ça !

    Blinx


    C'est le blob le plus moche que j'ai jamais vu...

    J'ai fait l'impensable, j'ai joué pour la première fois à la Xbox Original qu'on m'avait filé, c'était le moment idéal pour jouer à Blinx, ce jeu de plateforme basé sur les pouvoirs temporels dont on entendu régulièrement parler sur Xbox.... Pour dire comme j'ai foi en ce jeu, j'ai même pris le 2 avec le 1, toujours à des prix plutôt pas cher (10-15€), y'avait pas grande chance pour qu'un jeu comme ça ne me plaise pas.

    Déjà, première déception le jeu se contrôle pas aussi bien que Rayman 2.... Quoi je suis injuste ? Bine sûr que je suis injuste, et puis les niveaux sont tout petit, et puis le monster design est naze sérieusement.... Mias bon tout ça je m'y serais habitué, les pouvoirs temporels sont un peu plus ennuyeux, je pensais qu'on aurait une jauge et que les utiliser la boufferait et qu'on pourrait s'en servir pour résoudre des puzzles...A u lieu de ça il faut genre récupérer des gemmes de formes différentes pour avoir le pouvoir correspondant, 3 lunes + 1 un autre ça fait un pouvoir de pause, 4 sphères ça fait, deux pouvoirs de Retour Arrière... Donc ça veut dire que quand un ennemi nous laisse 3 gemmes, une étoile, une sphère et une lune on ne peut absolument rien en faire, il faut voir avec ce qu'il y'a sur les cotés si on peut faire un pouvoir. Il va donc falloir s'amuser à sauter EXACTEMENT sur les gemme qu'on veut pour la ramasser pour être sûr de pas prendre les voisins pour avoir son pouvoir.... Qui a pensé que c'était une bonne idée ? On aurait pas pu AU MOINS demander au joueur d'appuyer sur A pour les ramasser ? On aurait pas pu faire en sorte que les gemmes qui donnent le pouvoir de pause ressemble à un bouton pause comme dans l'interface au lieu d'une FICHUE LUNE ?

    Tout repose sur des trucs consommables du genre, même l'arme principal qui est un aspirateur ! Il permet d'aspirer des débris pour les relacher sur les ennemis... Formidable. Ceci dit, malgré ce coté étrange, le jeu repose tout de même sur un certain nombre de puzzle pour progresser et pour être honnête pendant une première partie du jeu ce fut malgré tout plaisant. Alors certes, des fois il fallait un pouvoir que ej n'avais plus aucun moyen d'avoir ou alors la gestion des débris à avaler et recracher devenait un peu tendu vu qu'ils sont en quantité limité... Mais en soi les niveaux sont petits donc ça va.

    … Jusqu'à maintenant car ce que ej n'ai pas dit c'est que EN PLUS les niveaux sont chronométré ce qui signifie qu'il faut faire notre gestion de tout ça en devant se grouiller comme c'est pas permis et vu que le jeu devient en plus de plus en plus dur avec des niveaux de plus en plus long, ça devient un calvaire à chaque niveau et ça ne peut alelr qu'en s'empirant.

    J'ai arrêté le jeu parce que vraiment... J'en pouvais plus... Et j'avais toujours envie d'un jeu de plateforme... Alors j'ai décidé d'aller au plus sûr :

    Spyro 2 (PSX => PS3)


    Pas si simple de trouver un screenshot qui montre à la fois le coté narratif du jeu et aussi son univers.

    J'ai jamais pu avoir un ISO qui faisait bien coïncider les voix et les animations à l'écran et je sais pas pourquoi... Duc oup j'avais jamais fiat Spyro 2... Spyro 1 eje l'ai fait assez récemment et il s'agissait pour moi d'un jeu convenable sans être particulièrement mémorable... Mais là j'ai envie d'un jeu de plateforme 3D alors j'ai pris la trilogie pour 10€ sur le PSN et hop hop c'est parti.

    Que dire... C'est Spyro quoi, il y'a beaucoup plus de personnage et de scénario qu'avant ce qui est cool et chaque niveaux est contextualisé par un peuple ce qui est également fort cool... Malgré ça, je  passe la plupart de mon temps dans ces jeux à foncer la tête baisser pour récupérer les 400 joyaux qu'il y'a par niveau (bon, avec des joyeux qui en valent 2/5/10 etc), en cela le Level Design est toujours.. Bon... Je veux dire il ne me frustre jamais et y'a vraiment aucun soucis mais je le trouve jamais très mémorable...

    Du coup euh je suis vers la fin je crois mais j'avais envie d'aller voir ailleurs.

    Sly Racoon (PS2 => PS Vita)


    Le jeu mix vraiment super bien plateforme et infiltration basiqeu en fait.

    J'avais pris Sly Trilogy il y'a un moment sur PS Vita pour me rendre compte que « Sly 3 » était en fait un code promos à acheter sur le PSN bien évidemment absent de ma galette achetée d'occase... Triste...
    Alors je démarre le premier et pour être honnête... Ben c'est très très bon. Y'a une atmosphère bien particulière avec le coté cartoon des personnages, l'univers assez sale et tout le délire où on joue un voleur.

    Ceci dit qu'on ne s'y trompe pas, c'est un Crash Bandicoot-like avec quelques ennemis à ne pas abattre en fonçant dessus comme un con, rien de plus. J'aime beaucoup ça mais je voulais un jeu plus sur console de salon, du coup je me le garde avec délice sur ma PS Vita en jouant à autre chose en même temps. Très bonne trouvaille ! Je le conseille à à peu près tout ceux qui apprécie les jeux à la Crash Bandicoot.

    Earthworm Jim 3D


    Ok Jim, mais le coup des yeux partout, Rare l'a fait avant toi...

    Jeu que j'avais pris au marché de Lille pour 5€ histoire euh d'avoir trouvé un truc au marché de Lille.... Et jamais testé... Bon faut dire qu'il a pas exactement bonne réputation mais bon autant regarder ça.

    Déjà on est accueilli par le flou cradingue de la Ninendo 64, c'est comme rentrer à la maison de ses grand parents en se disant que tout de même, c'est plus petit que quand tu étais gosse... Je vois aussi que deux de mes manettes de N64 ont un problème de joystick et la troisième, un soucis avec le bouton Z... Heureusement que je m'en étais pris une neuve au Japon !

    Bref, et bien pour être honnête bon... On est clairement pas dans le bon cru ce qui est bien dommage vu la qualité des épisodes 2D mais on est dans du jeu de plateforme C tiers un peu à la Gex quoi... Et je crois que je le préfère à Gex vu que j'ai jamais accroché au délire « hey hey ! Faisons une parodie de cinéma ! » de ce dernier. Oh moins Earthworm Jim est dans son propre délire, ses frigos qui tuent des gens sans prévenir, ses pis de vache à récupérer à la place des étoiles, ses colonels poulets qui sont emmené en camp de coq-centration (….) ainsi que Elvis a délivrer de prison pour qu'il ne serve pas d'ingrédient de hamburger. Tout ces personnages parlent, on sent que la traduciton est pas trop dégeu mais que l'insertion est dégueulasse, manque de ponctuation ce qui rend certains dialogues quasi incompréhensibles.

    Du coup l'action se passe dans le cerveau de Jim gravement hospitalisé et il conviendra de visiter les différentes zones (Souvenir, Angoisse, Fantasme...) et récupérer les étoiles de l'endroit pour pouvoir avancer... Pourquoi pas... J'aime particulièrement le fait qu'on puisse aller voir une caméra où tu vois ce que vois Jim vu que tu es dans sa tête, la zone des yeux et tu vois qu'il est toujours allongé dans sa salle d'hopital ah ah.... D'ailleurs, c'est un peu dommage qu'ils aient pas pu plus pousser le délire pour VRAIMENT explorer le psyché de Jim... Parce que là bon bah, la zone de souvenir ils te parlent d'un conflit entre les coqs et les vaches qu'on ne connait pas vraiment, avoir des zones rappelant les jeux 2D auraient été bien plus intéressant, d'ailleurs le boss de la zone est le même personnage que le dernier boss des jeux précédents, comme pour s'excuser.... La zone des angoisses est un classique truc de manoir hanté alors que Jim ne m'a jamais paru être spécialement effrayé par ça.  Ils essayent de mettre de l'histoire avec un professeur « tronche de macaque » qui a foutu le bazar je sais plus comment mais ça reste très lointain de nous et ultimement pas intéressant. Ça aurait sans doute été plus drôle de faire un monde de frigo (vu que c'est des frigo qui a écrasé sa copine et divers personnages dans la série) ou de mignons petits chiots (vu qu'ils ont tendance à se transformer en monstre sanguinaire) bref, vraiment exploiter un truc un peu intéressant tout en restant drôle quoi... Là du coup la zone de fantasme qui est la dernière zone du jeu, j'attends plus forcément grand chose de bien....

    Mais ouais, bon, les graphismes sont assez dégeu on sent que les mecs auraient tués pour un cel shading mettant en avant leurs animations mais du coup tant pis... Le setting reste marrant, le jeu essaye vraiment d'amener de la diversité avec des armes particulière, des puzzles, des phases de plateforme, des combats, c'est pas toujours très bien mené et certaines zones se répètent (un comble pour Earthworm Jim qui ne jouait que de sa diversité!) maiiiiis bon gré mal gré, j'accrochais.

    Jusqu'à un moment très précis dans le monde hanté... Parce que là, on doit faire une séquence où Jim gonfle sa tête comme un ballon et part récupérer des billes bleus pour avoir une étoile à la fin sauf que ça se situe à la fin d'une zone de marais particulièrement lourdingue avec des petites plateformes qui bougent et des ennemis qui sortent de nulle part, volent, prennent trois plombes à être détruit et balance un tir téléguidé... Mais genre pas le tir téléguidé hop tu sautes un coup et tu esquives non non... Téléguidé genre tu te le prends point... Et ça c'est insupportable tellement c'est injuste. Et au bout de tout ce chemin, on se retrouve face à ce moment... Incompréhensible j'ai pas d'autres mots où tu dois diriger Jim ballon qui est hyper lent pour récupérer l'une des billes bleus entouré par deux poissons super rapides si ignobles que leur programme électoral n'aurait rien à envier aux Républicains... Et se faire toucher par eux signifie plus ou moins tomber dans les marécage et recommencer toute la zone... Je ne comprends même pas le truc, j'en ai marre, ça fait la sixième fois que je recommence parce que jusqu'à présent j'avais 100% tout le jeu et c'est INCROYABLEMENT CHIANT


    ASSEZ !

    Nan c'est pas possible, on peut désactiver les poissons quelque part non ? Regardons une soluce...

    « Complete the blue balloon challenge to get another UDDER(2). The challenge is difficult because of the first two fish. »

    « is difficult » ouais. Et tu penses quoi de « quasi impossible » hein ? Allez tchao, j'ai The Last Guardian qui m'attend de toute façon, si j'y joue d'avantage, je mange ma cartouche !


    Dernière édition par Haganeren le Jeu 8 Déc - 22:07, édité 2 fois
    avatar
    Weldar

    Messages : 156
    Date d'inscription : 29/01/2016
    Age : 27

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Weldar le Mar 6 Déc - 12:48

    Haganeren est tellement subjugué par la frame rate pas dégueu et de ses graphismes magnifiques, l'uniformisation du jeu est en marche!


    J'ai bien aimé Spyro 2.
    Il y avait une belle évolution depuis le premier épisode en développant des niveaux vraiment uniques qui ont chacun une ambiance, une histoire et une thématique à elle. On a des objectifs à accomplir pour obtenir les artefacts et parfois un peu d'exploration, et en soi, le LD est plus terre à terre. Il faut plus se tourner vers les zones spéciales autour d'un objectif pour y trouver un LD plus "plate-forme" (et encore)...
    Le LD n'est pas mémorable, mais il reste plaisant et ne rendent pas les niveaux pénibles pour le 100%. Le jeu est beaucoup plus facile que le premier Spyro, dont ce dernier était davantage plate-former de mémoire.


    Quant à Zestiria, c'est plutôt le début qui est plus "dynamique" en termes de narration, vu qu'à la fin, le jeu se centrera plus sur l'exploration et une narration moins présente.
    L'histoire n'est pas particulièrement originale (même si ça se complexifie plus ou moins avec les habituelles révélations de fin), mais j'ai bien aimé cette idée de chasser les ténèbres et de l'origine des monstres. Cela donne un côté assez sombre, d'oppressant à l'univers où tout peut arriver. Je suis surpris que tu y trouves un aspect religieux que tu trouves "gênant", sachant qu'on a davantage de références au roi Arthur et la culture celtique.

    Quant au casting, au stade où tu es, je ne pense pas que tu auras davantage de surprises par la suite si tu n'es pas plus convaincu. Je regrette aussi le manque de synergie et des personnages qui deviennent très "bof" par la suite (quand il y en a qui ont rien à faire dans l'équipe), ironiquement "best waifu", je ne l'ai trouvé pas si cliché que ça sur la fin du jeu et elle a droit à un développement presque intéressant (son traitement de la part des développeurs l'aide aussi à lui donner une autre image).
    avatar
    Haganeren

    Messages : 252
    Date d'inscription : 28/01/2016

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Haganeren le Jeu 8 Déc - 11:33

    Disons que c'est vraiment la partie sur "Si le monde est dans la merde, c'est parce que les gens n'ont pas la foi" qui m'a dérangé. Avec le fait de chercher toujours les gens les plus pieux pour s'occuper d'un endroit donné... Ch'ais pas... J'ai l'impression que ça m'embête comme valeurs tout de même.

    Je l'ai pas précisé parce que j'ai fait un post de dix kilomètres cinq de long mais il Y'A des trucs que j'ai un peu aimé tout de même, comme au début où tu vois le gosse chapardeur avec un corps de démon, je m'attendais pas à ça donc c'était assez dérangeant.... Ceci dit là où j'en suis (donc après le village de l'épidémie), ça fait longtemps que j'ai pas eu un truc du genre tout de même.

    Si best waifu a plus de personnalité à la fin du jeu, je dis pas non. En soi aucun personnage ne m'a VRAIMENT convaincu non plus.

    Et ouais mais je sais pas pourquoi, Spyro et notamment le 2 je "sens" que c'est bien mais j'ai jamais trop réussi à me mettre dedans. Dans les faits je passe tous les niveaux tête baisser à défoncer tous les trucs pour avoir mes 400 joyaux et je ressens très peu la vie dans ces mondes... D'ailleurs Spyro 1 était parfois tellement sans vie que je le trouvais limite oppressant malgré ses petites musiques gentillettes.... Mais bon ça reste des jeux que j'apprécie.

    PS : Pourquoi tu me parles d'uniformisation du jeu ?

    EDIT : Ah !
    avatar
    Marcelin

    Messages : 47
    Date d'inscription : 25/10/2015

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Marcelin le Mar 3 Jan - 23:55


    Je viens de terminer un certain Ys VI, sorti en 2003. Ce n'était pas un maigre morceau, et quoi que je ne fusse pas à ma première expérience avec la légendaire série de Falcom, j'avais longtemps méconnu l'épisode fondamental à qui l'on doit ce que l'éditeur a lui-même nommé un "renouveau" de la série sur son site officiel... renouveau auquel on doit la succès présent de la série, au reste, puisqu'il consistait en une toute nouvelle formule qui allait définir la série à l'avenir.

    Je pensais partager un certain nombre de remarques que je me suis faite à mesure que je fis le jeu, qui me surprit à plus d'un titre, d'autant plus quand on considère que dans la trilogie des épisodes PC, c'est finalement le dernier que j'aurais touché, quand il s'agit en fait... du premier.

    D'abord une remarque, pour moi qui ai découvert la série avec le remake PC de Ys 1 puis Oath in Felghana, il y a un certain nombre d'années de ça déjà : Ys VI est vraiment un très, très bon jeu, et il surpasse sans doute même les deux jeux sus-cités sur certain nombre de points si j'en suis mon humeur. Il a cependant un certain nombre de très vilains défauts de game design, dû à la fois à son âge et à sa qualité de "précurseur" dans la nouvelle direction de la série, mais aussi au fait qu'il souffre de comparaison avec ses petits frères Oath in Felghana et Ys Origin, qui reprennent tout deux son système tout en l'améliorant énormément et gommant tous les petits défauts de cette première tentative. En vérité, si on tente d'oublier un instant les autres épisodes PC, il en ressort un jeu extraordinairement solide, certes frustrants par endroits (il a des problèmes d'équilibre assez manifestes, où il nous demande soudainement de faire du level upping intempestif pendant dix à vingt minutes ou faire des allers retours au village pour forger ses armes afin de tenir la dragée haute à un boss...), mais au gameplay tellement bien pensé qu'il en est confondant, avec nombre de bonnes idées dans l'organisation des niveaux et, surtout, une direction artistique très solide qui devait devenir la marque de Falcom pour quelques années (ils n'allaient pas s'en séparer pour toute leur période PC en fait).



    Sur le plan narratif, il marque un peu le nouveau tournant de Falcom, tout en restant dans une narration relativement légère et en évitant de surcharger de dialogues. Il marque déjà un trait caractéristique, qui est l'importance des PNJ sur le scénario : comme dans Oath in Felghana, une partie de l'histoire repose plus sur l'attachement que l'on porte avec chaque PNJ des villages que l'histoire principale elle-même, puisque les écrivains du script ont pris à coeur de changer les dialogues du moindre PNJ à chaque événement, et de le doter d'une petite histoire et d'une personnalité – c'est d'ailleurs un des rares jeux que j'ai pu voir où le moindre personnage possède un artwork pour bien l'identifier. Les artworks sont d'ailleurs de très bonne facture (j'ai même envie de dire, meilleurs que ceux de Ys Origin... ce qui est étonnant car, dans les deux cas, c'est Shunsuke Taue qui s'occupe des illustrations ; mais j'ai comme l'impression que les traits de Ys VI ont plus de personnalité et de jeunesse, là où ceux d'Origin sont peut-être trop lisses, trop parfaits).

    Sur le plan de l'histoire de la série et de la société Falcom, Ys VI marque aussi un tournant à de multiples égards : déjà car il s'agit d'un recentrage de Falcom sur la série d'Ys, certes une de ses plus prestigieuses, mais qu'il avait légèrement laissée de côté après les deux premiers épisodes très remarqués sur les PC personnels japonais à la fin des années 80 ; après un Ys IV qu'il avait délégué à des tiers, et un Ys V sur Super Famicom en 1995 dont l'assentiment général fut qu'il était loin d'être extraordinaire, Falcom avait quelque-peu délaissé cette série qui, pourtant aujourd'hui, semble raisonner dans les esprits dès que l'on prononce le nom de cette société.
    De fait, Ys VI est un vrai "renouveau" : non seulement car il est la première suite à la série après un vide de 7 ans, mais aussi car c'est un reboot complet tant sur le plan du game design que de l'ambiance qui se dégage du titre. Ys VI fait le pari dès le départ d'emprunter énormément au beat'em all et au jeu d'action dans la tradition d'un Kamiya ou d'un Mikami, tout en restant authentiquement un RPG old-school dans la lignée des premiers Ys : il combine donc une architecture village-donjon, avec un set d'item et d'équipement assez limités à la façon des premiers Ys, à un gameplay très dynamique et parfois même effréné face aux boss. C'est ce mélange étrange de old-school et de moderne qui avait tant surpris et qui fit si vite de Ys VI un classique, au point de ressusciter la série dont il portait le nom de l'anonymat dans laquelle elle était tombée.



    En outre, Ys VI est aussi un tournant sur le plan scénaristique : on sent que Falcom a pris pour la première fois l'histoire d'un Ys vraiment au sérieux. Oh, non pas guère que celles des premiers ne l'étaient pas ; mais elles ne faisaient clairement pas l'objet du même soin. Ainsi, là où les cinq premiers Ys laissent l'impression dun patchworks d'histoires un peu anarchiques plus ou moins ordonnées et improvisées, comme il était de règle en ce temps, Ys VI tente de construire une chronologie, une série d'événements et un univers cohérent à partir des épisodes précédents, en tentant d'expliquer par exemple Ys ou le pays de Celceta par une ancienne civilisation, Eldine, qui chapeauterait le tout, seyant dans une lointaine Atlantide mythique.
    Preuve de ce soin nouveau nouveau porté à l'univers des Ys, ce monde étrange entre le monde réel et la fantaisie, la refondation des épisodes va se poursuivre avec Oath in Felghana, un faux remake de Ys 3 qui n'en reprend guère que l'histoire tout en la modernisant, avec une volonté nette de reconstruire l'histoire de la série et sa chronologie de manière cohérente en partant de ce Ys VI.

    Enfin par son orientation "beat'em all-RPG" (et non plus juste celle d' un simple action-RPG), Ys VI ouvre aussi la voie à tout un nouveau style pour la série, qui va clairement de plus en plus se tourner vers l'action sans mettre de côté son identité de RPG, ses aspects archaïques, et son scénario qui sera, d'épisode en épisode, de plus en plus fleuve ; et ceci se remarque notamment par la façon dont Ys VI ouvre vraiment le bal du "nouveau style" musical de la JDK Sound Team, le fameux style que l'on aime tant, qui existait déjà dans les Ys précédents, mais qui n'était jamais devenu aussi conscient et assumé, dans ce mélange de pop rétro, de synthé et d'orchestres, n'attendant que la venue prochaine des fameux violons, pianos et basses ; oh certes, ces derniers n'ont pas encore fait leur entrée, mais on les sent presque déjà là quand on écoute certaines musiques de ce Ys VI qui ouvre vraiment toute une piste à la série jusqu'à aujourd'hui. La bande son est vraiment exceptionnelle et marque le pas, plus encore que les épisodes précédents.



    Bon, je ne vais pas non plus écrire un long article, mais je me contenterais de dire que ce jeu est vraiment, à mon sens, excellent, et que je le conseillerai encore à n'importe qui. Il n'a rien pris de son âge, et j'ai presque envie de dire que, là où Oath in Felghana le dépasse certes sur le plan du game design, il lui demeure encore supérieur sur le plan de l'ambiance et de l'histoire qui s'en dégage (d'autant que les deux thématisent l'histoire d'un village dont on suit les péripéties avec ses habitants très caractérisés). Cependant, en tout et pour tout, Ys Origin reste clairement mon favori de la trilogie des épisodes PC, pour son scénario solide, son ambiance mystérieuse et son level design tout de même au sommet.

    Contenu sponsorisé

    Re: Votre jeu du moment... ou que vous venez de terminer.

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 10:52